Les habitants des Mayens de Conthey (VS) à nouveau évacués

En raison du risque d'avalanche 'marqué' annoncé par les services de météo en Valais, la commune ...
Les habitants des Mayens de Conthey (VS) à nouveau évacués

Les habitants des Mayens de Conthey (VS) à nouveau évacués

Photo: KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA BELLA

En raison du risque d'avalanche 'marqué' à 'fort' annoncé par les services météo en Valais pour le week-end, la commune de Conthey (VS) a donné l'ordre vendredi soir d'évacuer les Mayens de Conthey. Une première évacuation avait déjà eu lieu le 3 janvier.

Les habitants avaient jusqu'à samedi à 10h00 pour quitter leur domicile, a indiqué à l'ats Christophe Germanier, président de cette commune du Valais central, confirmant une information du Nouvelliste.

Depuis mercredi matin, la route d'accès aux Mayens de Conthey était déjà fermée à toute circulation - y compris à pied -, a précisé M. Germanier. Selon lui, une bonne partie des quelque 40 habitants serait déjà partie durant la semaine.

Avis de prudence

De forts vents et précipitations sont attendus en Valais cette fin de semaine avec d'importants risques d'avalanche. Samedi, le danger était de 3 (marqué) sur une échelle de 5.

En fin de journée, l'Institut SLF de Davos a annoncé qu'il montait à 4 (fort) en raison des nouvelles précipitations. Il pourrait même passer à 5 (très fort) lundi avec le réchauffement attendu.

La police cantonale valaisanne a émis vendredi un avis de prudence. Il est fortement déconseillé de pratiquer de la randonnée à skis ou en raquettes hors des zones balisées. Skieurs et snowboardeurs sont également invités à rester sur les pistes.

Chute de pierres

Les voies de communication subissent elles aussi les conséquences de cette météo. Une chute de pierres entre Viège et St-Nicolas (VS) a interrompu la voie de chemin de fer menant à Zermatt. Mais la station demeure atteignable par bus. Des routes, notamment dans le Haut-Valais et le canton d'Uri, sont également fermées préventivement à cause du risque d'avalanche, selon le TCS.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus