Les seniors durement touchés par la grippe cette année

La grippe a été particulièrement violente cette année. Les données de l'Office fédéral de la ...
Les seniors durement touchés par la grippe cette année

Les seniors durement touchés par la grippe cette année

Photo: Keystone

La grippe a été particulièrement violente cette année. Les données de l'Office fédéral de la statistique (OFS) montrent une surmortalité directement liée à l'épidémie qui a touché notamment les personnes âgées de plus de 65 ans. Un constat confirmé aux HUG à Genève.

Selon la nouvelle statistique sur l'évolution de la mortalité en Suisse, on constate que sur les douze premières semaines de l'année, le nombre estimé de décès a augmenté de 17%, soit 2200 décès, par rapport aux prévisions basées sur les chiffres de 2014, indique lundi l'OFS.

Cette surmortalité a touché presque exclusivement les personnes de plus de 65 ans. 'Le rapport avec la grippe est établi, bien que la grippe soit rarement déclarée comme la cause directe du décès', écrit l'OFS.

Le pic de décès enregistrés chez les personnes âgées (1568) est intervenu la semaine du 9 au 15 février. La mortalité était estimée durant cette période pour cette classe d'âge à 1100-1300 décès par semaine.

Durant cette même semaine, le nombre de morts a également été légèrement supérieur pour les personnes âgées de 0 à 64 ans: il y a eu 22 décès, soit huit de plus qu'attendu. Les décès ont surtout touché des malades chroniques, précise Christoph Junker, collaborateur de l'OFS.

Confirmés aux HUG

Il est clair que, sur les 2200 décès enregistrés en plus par l'OFS, tous ne sont pas liés à la grippe. Mais c'est plutôt la surmortalité qui doit être corrélée à l'épidémie de grippe. Sur le terrain, ces chiffres sont en effet corroborés.

Les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) ont recensé entre 40 et 45 décès associés à l'épidémie (le chiffre exact est en cours de précision) contre 25 durant la saison 2013-2014, 13 en 2012-2013 et 11 en 2011-2012, a indiqué à l'ats Nicolas de Saussure, chargé des relations avec les médias.

Les HUG ont reçu 478 cas de grippe dans la campagne 2014-2015, ce qui est sensiblement plus que les autres années (309 en 2013-2014; 285 en 2012-2013 ; 152 en 2011-2012). Ces chiffres ne distinguent pas les classes d'âge, mais il est connu que les seniors sont plus vulnérables.

Utile lors de vagues de chaleur

Pour l'OFS, la nouvelle statistique hebdomadaire, désormais publiée chaque mardi, est importante surtout pour les institutions. Cette année, une affluence plus importante de personnes atteintes de la grippe a été constatée dans certains hôpitaux qui ont eu du mal à faire face pour d'autres interventions courantes.

La statistique aura aussi son utilité pour les futures vagues de chaleur l'été, précise Christoph Junker.

/ATS


Actualisé le