Les souffleurs de feuilles, mortels pour les petits animaux

Les souffleurs de feuilles sont bruyants, polluants, endommagent la biologie du sol et menacent ...
Les souffleurs de feuilles, mortels pour les petits animaux

Les souffleurs de feuilles, mortels pour les petits animaux

Photo: KEYSTONE/DPA/FRANK RUMPENHORST

Les souffleurs de feuilles sont bruyants, polluants, endommagent la biologie du sol et menacent la vie des petits animaux. La Protection Suisse des Animaux demande aux amateurs de jardinage de s’abstenir d’utiliser ces engins et d'utiliser des râteaux et des balais.

Dans les endroits où les feuilles d’automne doivent être dégagées, les services techniques des communes et de nombreux particuliers utilisent souvent des souffleurs ou des aspirateurs de feuilles motorisés.

L’utilisation excessive de ces appareils sur des surfaces perméables telles que prairies et bandes herbeuses, zones de détente, en forêt ou encore zones protégées augmente rapidement, constate la Protection Suisse des Animaux (PSA).

Petits animaux en danger de mort

Or, du point de vue de la protection animale, ces appareils ont un impact négatif sur la faune du sol. Si la couche de litière naturelle au sol est soufflée ou aspirée, de nombreux petits animaux comme les vers, les insectes, les araignées, les amphibiens et même les petits mammifères perdent leur habitat, leur quartier d’hiver ou leur source de nourriture.

Les puissants tourbillons peuvent en outre avoir des conséquences fatales directes pour les animaux. Ils peuvent aussi être aspirés par l’appareil et broyés vivants.

Assourdissants

Avec leurs 90 à 120 décibels, les souffleurs de feuilles sont en outre aussi bruyants qu’une tronçonneuse ou un marteau-piqueur. Ce bruit présente un risque pour la santé de la personne qui utilise l’appareil, ainsi que pour les humains et les animaux se trouvant à proximité immédiate.

Le flux d’air puissant soulève non seulement les bactéries du sol, les moisissures et les virus, mais aussi les agents pathogènes contenus dans les excréments des animaux.

Les souffleurs et les aspirateurs de feuilles sont certes pratiques et permettent de gagner du temps, mais au vu de ces importants effets négatifs la PSA invite particuliers et collectivités à s’abstenir de les utiliser.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus