Les transports publics continuent de circuler

Les transports publics prennent des mesures pour assurer la sécurité des pendulaires en période ...
Les transports publics continuent de circuler

Les transports publics continuent de circuler

Photo: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

Les transports publics prennent des mesures pour assurer la sécurité des pendulaires en période de pandémie de coronavirus. Ils maintiennent la desserte régulière selon l’horaire, mais suppriment les transports touristiques.

Outre l'offre touristique, tous les voyages de groupe et les courses spéciales sont annulés, peut-on lire vendredi dans un communiqué de presse conjoint de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), des CFF et de CarPostal. L’offre internationale à destination de l’Italie est déjà réduite: d’autres restrictions en trafic voyageurs international sont à prévoir.

Sécurité des pendulaires

L’OFSP recommande aux voyageurs de ne pas se déplacer aux heures de pointe afin que les taux d’occupation restent constamment à un bas niveau. Dans la mesure du possible, toutes les portes des trains et des bus seront ouvertes dans les gares et aux arrêts de sorte qu’il ne soit pas nécessaire d’actionner leur ouverture en appuyant sur le bouton prévu à cet effet.

Dans les bus, la porte avant, près du conducteur, reste fermée, et l’espace réservé au conducteur est isolé. La vente de billets dans les bus est suspendue.

Plusieurs nettoyages quotidiens

Tous les trains des CFF continuent de faire l’objet de plusieurs nettoyages quotidiens, en particulier les surfaces des espaces d’entrée, des compartiments voyageurs et des toilettes. De plus, les trains font l’objet d’un nettoyage approfondi pendant la nuit, comme à l’accoutumée.

L’accompagnement des trains grandes lignes continue d’être assuré. Le contrôle des titres de transports est fortement réduit avec effet immédiat, même si l’obligation de posséder un titre de transport reste valable. Les services de restauration dans les trains sont quant à eux supprimés dès samedi.

Contrôle aux frontières

La situation se durcit aux frontières. L’autorité chargée du contrôle aux frontières interdit l’entrée en Suisse de toutes les personnes en provenance de pays ou de régions à risques si elles ne répondent pas aux conditions requises. Les autorités compétentes, et non le personnel des entreprises de transport, assurent les contrôles à la frontière.

Le trafic marchandises est maintenu autant que possible dans sa forme actuelle. Du point de vue de l’OFSP, il n’y a aucune raison de le restreindre. Des mesures ont été prises pour protéger le personnel affecté au transport de marchandises.

Jusqu'au 26 avril

Les transports publics suivent les recommandations émises par l'OFSP et les appliqueront jusqu'au 26 avril. Selon cet office, les transports publics doivent être maintenus en cas d’épidémie ou de pandémie.

En effet, des restrictions de l’offre en transports publics pourraient avoir de graves conséquences pour de nombreux aspects de la vie quotidienne et de l’économie.

Les CFF et CarPostal pilotent la manoeuvre. Les CFF sont l’organisation mandatée coordonnant les mesures à prendre en trafic ferroviaire et CarPostal SA pour les transports publics routiers et les trams. Par analogie, les mêmes règles sont appliquées aux entreprises de transport par câbles et par bateaux ayant un mandat de desserte de base.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus