Ministres sortants réélus à Soleure: majorité féminine en vue

Les Soleurois confirment les ministres du PLR, du PS et des Verts qui se représentaient au ...
Ministres sortants réélus à Soleure: majorité féminine en vue

Victoire des écolos, de l'UDC et probablement des femmes à Soleure

Photo: KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

La vague écolo a déferlé dimanche sur les élections au parlement soleurois, où l'UDC a renoué avec la victoire de manière plus surprenante. A l'exécutif, les trois sortants sont réélus et tout indique que les femmes y seront majoritaires au soir du 2e tour, fin avril.

Le conseiller d'Etat libéral-radical Remo Ankli est sorti en tête de ce premier tour. Il est aisément réélu avec 50'010 voix, la majorité absolue se situant à 38'980 suffrages. Deuxième, la ministre verte Brigit Wyss est, elle aussi, facilement réélue avec 48'537 voix. Troisième, la socialiste Susanne Schaffner-Hess passe la rampe avec 42'733 suffrages.

Deux des cinq ministres du gouvernement soleurois ne se représentaient pas. Il s'agit des deux démocrates-chrétiens Roland Fürst et de Roland Heim, qui se retirent tous deux après huit ans passés à l'exécutif.

PDC bien placé avant le 2e tour

Au soir du premier tour, leur parti peut espérer défendre au moins l'un de ses deux mandats, voire les deux. Sa candidate Sandra Kolly-Altermatt a toutes les chances d'être élue au second tour le 25 avril prochain et d'offrir ainsi une majorité féminine à l'exécutif. Avec 37'506 suffrages, elle a manqué la majorité absolue pour moins de 1500 voix.

Le cinquième siège devrait se jouer entre l'autre candidat du PDC, Thomas A. Müller, et le libéral-radical Peter Hodel. Le premier (32'536 voix) ne devance le second (32'250) que de 286 unités.

UDC: un oeil pleure, l'autre rit

En revanche, l'UDC semble échouer une nouvelle fois dans sa tentative d'entrer au gouvernement soleurois. Son candidat Richard Aschberger pointe, décroché, au septième rang avec 25'453 voix.

Etonnamment, le parti de droite conservatrice a clairement progressé dans l'élection au parlement cantonal, sans doute 'aidé' par la mobilisation entourant la campagne pour l'initiative fédérale contre le voile intégral. Son nombre de députés passe à 21 (+3 par rapport à 2017). Ce résultat met un frein aux pertes subies par l'UDC ces dernières années dans plusieurs cantons et au niveau national.

Recul du PLR et du PS

Les écologistes sont les autres grands vainqueurs de l'élection législative. Verts et Vert'libéraux avancent chacun de trois mandats. Ils en obtiennent respectivement 10 et 6 sur les 100 que compte le Grand Conseil.

Le PLR est le grand perdant du scrutin. Il reste toutefois la première force électorale soleuroise avec 22 mandats, malgré la perte de quatre sièges. Le PS perd trois mandats et en compte désormais 20.

Le Centre, issu de la fusion du PDC et du PBD, dispose du même nombre de députés que les socialistes. Il perd les deux sièges occupés jusque-là par le PBD. Le Parti évangélique a, lui, maintenu son unique mandat.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus