Motard et conducteur pied au plancher

Les motards ont de la peine à laisser leur engin au garage, malgré les appels des autorités ...
Motard et conducteur pied au plancher

Motard et conducteur pied au plancher

Photo: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

Les motards ont de la peine à laisser leur engin au garage, malgré les appels des autorités. Et certains conducteurs profitent des routes désertes pour rouler pied au plancher. Deux d'entre eux ont été pincés pour des excès de vitesse à Neuchâtel et Fribourg.

​Les polices appellent les motards à ne pas prendre la route en ces temps de coronavirus , car une simple chute à moto pourrait mener à l’occupation d’un lit d’hôpital durant plusieurs jours. Mais l'appel du large se fait pressant.

Samedi en début d'après-midi, un Chaux-de-Fonnier de 56 ans, s'est fait pincer au guidon de sa moto roulant à 144 km/h au lieu 80 km/h dans les Gorges-du-Seyon, a indiqué la police neuchâteloise dans un communiqué dimanche.

Retrait de permis

Interpellé après un contrôle radar sur la N20, il a reconnu les faits. Son permis de conduire lui a été saisi sur-le-champ: il risque un retrait de permis de conduire de 3 mois au minimum.

Dans le canton de Fribourg, c'est un automobiliste, qui a été flashé à 164 km/h à Autigny samedi soir sur une route cantonale limitée à 80 km/h. Son permis de conduire a été saisi et son véhicule séquestré. L'homme de 41 ans a ensuite été auditionné au poste de police.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus