Opération des gardes-frontière contre des faux vendeurs ambulants

Les gardes-frontière de la région genevoise se sont mis à harceler les faux vendeurs ambulants ...
Opération des gardes-frontière contre des faux vendeurs ambulants

Opération des gardes-frontière contre des faux vendeurs ambulants

Photo: Keystone

Les gardes-frontière de la région genevoise se sont mis à harceler les faux vendeurs ambulants qui se postent à certaines douanes inoccupées et proposent aux automobilistes des portes-clés en forme de boules de billard.

Les faux vendeurs sont vêtus de gilets fluorescents et disent travailler pour des oeuvres de charité. 'Ils sont violents et nous demandons aux gens de ne pas entrer en conflit avec eux, et de nous appeler', a fait savoir mardi le porte-parole des gardes-frontière de la région genevoise, Michel Bachar.

Pour démanteler ces équipes de faux vendeurs, les gardes-frontière suisses travaillent avec les forces de l'ordre françaises. 'Auparavant, ces vendeurs nous narguaient sur le territoire français et nous ne pouvions rien faire', a relevé M. Bachar. Maintenant, ils ont un comité de réception de l'autre côté de la frontière.

A ce jour, deux ressortissants français ont été arrêtés au poste de douane de Veyrier, et deux autres à Mon-Idée. Ces dernières personnes s'adonnaient à la mendicité en faisant croire aux passants qu'ils récoltaient de l'argent pour une association d'aide à la réinsertion d'anciens détenus, ont précisé les gardes-frontière.

La présence de faux vendeurs aux postes frontière est un problème récurrent à Genève. En mars 2007 et en octobre 2009, les gardes-frontière suisses mettaient en garde la population sur ce genre d'activité illégale. A l'époque, les escrocs vendaient des peluches et des cartes postales.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus