PS, UDC et PLR vont se battre pour un ou deux sièges de plus

PS, UDC et PLR pourraient voir leur députation au Conseil des Etats augmenter d'un à deux sièges ...
PS, UDC et PLR vont se battre pour un ou deux sièges de plus

PS, UDC et PLR vont se battre pour un ou deux sièges de plus

Photo: Keystone

PS, UDC et PLR pourraient voir leur députation au Conseil des Etats augmenter d'un à deux sièges. Les seconds tours seront décisifs. A part quelques rocades, les résultats de dimanche n'ont pas chamboulé le rapport de forces d'une Chambre dominée par le centre-droit.

Un basculement à droite comme au National semble improbable: l'UDC et le PLR devraient gagner à eux deux sept sièges pour devenir majoritaires, un rôle assumé par la gauche et le PDC depuis 2003.

Autre quasi-certitude, les Vert'libéraux, dont les deux sénateurs ne se représentent pas, sont appelés à disparaître de la Chambre des cantons. L'unique élu du PBD, Werner Luginbühl, peut quant à lui espérer rester conseiller aux Etats. Il devra certes affronter un second tour, mais il est arrivé en tête dimanche à Berne.

Comme dans d'autres cantons, les manoeuvres des partis entre les deux tours seront décisives. Une droite faisant bloc pourrait ainsi espérer s'en sortir à Genève, comme à Vaud. En tout, 19 sièges sur les 46 de la Chambre n'ont pas été attribués dimanche, soit autant qu'il y a quatre ans.

Victoire socialiste à Zurich

En attendant, le PS a pu récupérer son siège perdu il y a 32 ans à Zurich: Daniel Jositsch est élu dès le premier tour. Le Zurichois viendra ainsi renforcer la députation socialiste à la Chambre des cantons qui compte actuellement 11 membres, un record historique.

En sus de celui de Daniel Jositsch, cinq sièges sont déjà assurés. Claude Hêche (JU), Didier Berberat (NE), Anita Fetz (BS), Pascale Bruderer (AG) et Claude Janiak (BL) sont réélus.

Les autres sénateurs socialistes devront affronter un deuxième tour. Roberto Zanetti (SO) semble en mesure de s'imposer, tout comme Christian Levrat qui est arrivé en tête à Fribourg.

A Saint-Gall, Paul Rechsteiner est bien placé mais devra encore se battre pour l'emporter le 15 novembre. Idem de Hans Stöckli à Berne, arrivé second.

Déjà sénatrices, Liliane Maury Pasquier (GE) et Géraldine Savary (VD) sont en tête. Elles sont suivies des deux Verts sortants Robert Cramer (GE) et Luc Recordon (VD).

Espoirs à l'UDC

L'UDC a elle aussi des raisons d'espérer. Ses cinq sénateurs rempilent. Hannes Germann a été réélu à Schaffhouse, Werner Hösli à Glaris et Roland Eberle en Thurgovie. A Schwyz, le duo Alex Kuprecht et Peter Föhn s'est à nouveau imposé.

Un deuxième tour s'annonce serré: Hansjörg Knecht, qui veut ravir le siège du PLR en Argovie, est en effet arrivé deuxième. A Berne, Albert Rösti, en troisième position, devra batailler pour venir compléter l'équipe. L'indépendant Thomas Minder (SH), qui siège au sein du groupe UDC, est quant à lui d'ores et déjà réélu.

Gains et craintes du côté du PLR

Le PLR compte actuellement 11 sénateurs. Il en a gagné deux de plus avec Josef Dittli à Uri et Hans Wicki à Nidwald. Mais deux cantons pourraient lui échapper. Arrivé troisième, Philipp Müller devra se battre sérieusement pour conserver le siège libéral-radical en Argovie.

Mauvais départ également à Obwald: André Wildlin qui voulait reprendre le fauteuil de Hans Hess n'est arrivé qu'en deuxième position.

Avec les deux nouveaux sièges conquis, le PLR compte déjà huit sénateurs. Andrea Caroni a repris sans problème le siège de Hans Altherr à Appenzell Rhodes-Extérieures. Raphaël Comte (NE), Martin Schmid (GR), Thomas Hefti (GL), Karin Keller-Sutter (SG) et Joachim Eder (ZG) sont réélus.

Trois sièges PLR se joueront lors d'un second tour. A Zurich, Ruedi Noser pourrait conserver le siège laissé par Felix Gutzwiller. Damian Müller est bien placé pour succéder à Georges Theiler à Lucerne. Au Tessin, le sortant Fabio Abate arrive second.

Statu quo au PDC?

Du côté du PDC, qui doit défendre 13 sièges, sept fauteuils sont acquis. Ivo Bischofsberger (AI) a déjà été réélu avant dimanche. Anne Seydoux continuera de représenter le Jura, devançant son rival et colistier Pierre Kohler.

Isidor Baumann (UR) a été reconduit tout comme Stefan Engler (GR), Brigitte Häberli-Koller (TG) et Pirmin Bischof (SO). A Zoug, Peter Hegglin (ZG) conserve le siège démocrate-chrétien détenu jusqu'ici par Peter Bieri.

Pour six sièges, le PDC devra affronter un second tour. Les deux Valaisans Jean-René Fournier et Beat Rieder arrivent en tête. Idem de Konrad Graber à Lucerne et de Filippo Lombardi au Tessin.

A Fribourg, Beat Vonlanthen, qui veut succéder à Urs Schwaller, s'est placé en deuxième position. Erich Ettlin pourrait apporter un siège de plus au parti à Obwald, mais le PDC a perdu son siège nidwaldien.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus