ZH: ministre vert éjecté du gouvernement par la candidate du PDC

Les Verts perdent leur siège au gouvernement zurichois. Leur ministre Martin Graf n'a pas été ...
ZH: ministre vert éjecté du gouvernement par la candidate du PDC

ZH: ministre vert éjecté du gouvernement par la candidate du PDC

Photo: Keystone

Les Verts perdent leur siège au gouvernement zurichois. Leur ministre Martin Graf n'a pas été réélu. Huitième de l'élection, il a été battu notamment par Silvia Steiner (PDC), qui permet à son parti de récupérer le fauteuil perdu en 2011.

Avec 109'625 voix, le Vert ne fait pas partie des sept élus et manque la majorité absolue. Les électeurs ont en revanche confirmé les quatre autres ministres sortants qui se représentaient. Thomas Heiniger (PLR) termine en tête avec 150'557 voix. Il devance Mario Fehr (PS/146'307 voix), Ernst Stocker (UDC/145'205) et Markus Kägi (UDC/136'563).

Le PDC fait son retour au gouvernement après en avoir été éjecté en 2011 par le Vert Martin Graf. La démocrate-chrétienne Silvia Steiner réalise même une brillante élection à la cinquième place avec 118'477 suffrages.

Le PLR a, pour sa part, réussi à défendre son second siège au Conseil d'Etat. Sa candidate Carmen Walker Späh a bouclé la course en sixième position avec 116'058 voix. Elle succède donc à Ursula Gut (PLR), qui ne briguait pas de nouveau mandat.

Jacqueline Fehr septième

Egalement élue, la conseillère nationale Jacqueline Fehr défend le second siège socialiste à l'exécutif en terminant à la septième place avec 115'618 voix. Elle entre donc au gouvernement zurichois un peu plus de quatre ans après avoir échoué dans l'élection au Conseil fédéral face à Simonetta Sommaruga. La vice-présidente du PS suisse succède ainsi à Regula Aeppli (PS) qui ne se représentait pas.

Le taux de participation a atteint un niveau historiquement bas: 31,29%.

Du côté du parlement

Le PLR est le grand vainqueur des élections au parlement zurichois. Il gagne huit sièges au législatif. Les Verts et les Vert'libéraux encaissent une lourde défaite en perdant respectivement six et cinq sièges. Le PBD fait aussi partie des perdants en cédant un siège.

Après 20 ans de défaites électorales consécutives, les libéraux-radicaux ont regagné dimanche pour la première fois des sièges au parlement zurichois. Avec 17,33% des suffrages, le PLR obtient 31 sièges de député, indiquent les autorités cantonales.

Gain d'un siège pour le PS

Ce résultat renforce le parti comme troisième force électorale. L'UDC reste le premier parti du canton avec 30,02% des voix. Il maintient ses 54 sièges au Grand Conseil. Le PS reste la seconde formation politique et gagne même un 36e siège avec 19,67% des suffrages.

Le Parti vert'libéral (PVL) passe en quatrième position malgré la perte de cinq sièges. Il dispose désormais de 14 députés grâce à un électorat de 7,64%. Les Verts reculent d'un rang et perdent surtout six mandats. Ils n'ont plus que 13 sièges avec 7,22% des voix.

La gauche alternative se renforce

Vainqueur à l'élection au gouvernement, le PDC maintient ses 9 sièges législatifs avec 4,88%. Le Parti évangélique gagne un mandat et passe à 8 députés avec 4,27%.

La gauche alternative (AL) fait un bond de deux sièges en obtenant 2,98% des voix. Elle pourra former un groupe parlementaire avec ses 5 députés. L'UDF réalise le même résultat et maintient sa position avec 2,66% des suffrages. Le PBD termine en queue de peloton avec le même nombre de députés, mais en perdant un siège avec 2,62% des voix.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes