Pas de recours contre l'irresponsabilité du tueur de Daillon (VS)

L'auteur du massacre de Daillon (VS) est définitivement reconnu irresponsable. Les parties ...
Pas de recours contre l'irresponsabilité du tueur de Daillon (VS)

Pas de recours contre l'irresponsabilité du tueur de Daillon (VS)

Photo: KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD

L'auteur du massacre de Daillon (VS) est définitivement reconnu irresponsable. Les parties plaignantes n'ont pas déposé d'appel contre le jugement du 27 août dernier qui entre ainsi en force.

Le tribunal du district de Conthey avait reconnu l'accusé irresponsable et avait prononcé à son encontre une mesure thérapeutique institutionnelle. Des parties plaignantes avaient annoncé leur volonté de faire appel du jugement. Au terme du délai, aucun recours n'a été déposé, communique mercredi le tribunal.

Selon les expertises psychiatriques, l'accusé souffre de schizophrénie paranoïde. Les experts ont estimé qu'un traitement était envisageable. La cour a suivi les experts tout en admettant que le prévenu est bien l'auteur des faits, assassinats et tentatives d'assassinat, même en état d'irresponsabilité.

La procureure avait réclamé cette reconnaissance pour permettre aux victimes et aux familles de se reconstruire tant bien que mal. Le tribunal avait en revanche rejeté les prétentions des 17 victimes parties civiles qui réclamaient entre 30'000 et 90'000 francs pour tort moral.

Homme dans le déni

Il les a renvoyées au for civil, estimant que le prévenu, incapable de discernement, ne peut commettre de fautes et ne peut donc être appelé à réparer les dommages. De plus, il est pratiquement sans le sou.

Le 2 janvier 2013, il a tiré trente cartouches avec deux armes différentes en l'espace de quelques minutes. Il a fait feu depuis la fenêtre de son appartement puis dans une rue du hameau de Daillon, au-dessus de Sion. Il a touché mortellement trois femmes et blessé deux hommes dans le but délirant de se venger d'un oncle qui l'aurait séquestré à la naissance.

L'homme, âgé de 33 ans au moment des faits, est dans le déni total. Lors de son procès le 27 août, il a dit ne pas se rappeler avoir tiré sur qui que ce soit, il se souvient juste avoir tiré en l'air.

/ATS
 

Actualités suivantes