Pas moins de cinq partis tiennent leurs assemblées ce samedi

Cinq partis, PLR, PDC, PS, PBD et Verts, se réunissent samedi pour fixer leurs mots d'ordre ...
Pas moins de cinq partis tiennent leurs assemblées ce samedi

Pas moins de cinq partis tiennent leurs assemblées ce samedi

Photo: Keystone

Cinq partis, PLR, PDC, PS, PBD et Verts, se réunissent samedi pour fixer leurs mots d'ordre pour les votations du 14 juin. Le diagnostic préimplantatoire et la redevance radio/TV seront les thèmes les plus controversés, notamment au PDC et au PBD.

Les délégués démocrates-chrétiens se réunissent à Brugg (AG). Les discussions sur le diagnostic préimplantatoire devraient révéler les divisions au sein du parti. Lors du débat au Parlement, le groupe au Conseil national avait presque rejeté la modification constitutionnelle alors qu'au Conseil des Etats, il l'avait acceptée de justesse.

Le président du PDC Christophe Darbellay va en profiter pour 'booster' la campagne pour les élections fédérales d'octobre. Lors des derniers scrutins cantonaux, le parti a perdu 30 sièges dans 14 cantons et a stagné dans les gouvernements.

Echéance d'octobre

L'échéance du 18 octobre sera tout autant au centre des débats de l'assemblée du PBD à Gossau (AG). Les résultats décevants à Bâle-Campagne et le dernier sondage de l'institut gfs.bern qui place le PBD sous le seuil des 5%, seront analysés.

Comme au PDC, le débat risque d'être fourni sur la procréation artificielle, où des élus PBD se trouvent à la fois dans les comités pro et contra, ainsi que sur la loi sur la radio/TV.

Résultats encourageants

Les débats s'annoncent en revanche plus sereins pour les délégués PLR qui tiendront leur assemblée à Brigue (VS) sous le signe de la cohésion. Philipp Müller rappellera les défis de ces prochains mois en vue du scrutin national après les résultats encourageants enregistrés à Zurich, Lucerne et Bâle-Campagne.

Pour les votations de juin, ils devraient sans surprise accepter la modification constitutionnelle sur la procréation médicalement assistée et rejeter l'initiative des étudiants sur les bourses d'études au profit du contre-projet.

Egalité salariale

Les débats devraient aussi être relativement paisibles au PS à Berne. Le président Christian Levrat reviendra sur les résultats des dernières élections qui ont vu les socialistes bien préserver leurs positions tant au gouvernement qu'au Parlement cantonal de Zurich, alors qu'à Bâle-Campagne, ils ont été éjectés du gouvernement.

L'assemblée se penchera sinon sur une résolution en faveur des travailleurs âgés et discutera d'un papier de position sur l'égalité salariale. Pour les votations de juin, elle devrait sans grand débat recommander quatre oui.

Mitage du territoire

A Renens (VD), les Verts devraient adopter les mêmes recommandations de vote. L'initiative contre le mitage du territoire des Jeunes Verts, qui veut limiter au maximum la création de nouvelles zones à bâtir et inciter au développement de quartiers durables dans les villes et les communes, sera également au menu de l'assemblée.

En cette année d'élections fédérales, les coprésidentes Adèle Thorens et Regula Rytz tireront par ailleurs un bilan du premier trimestre 2015. Les écologistes ont récemment essuyé deux grosses défaites à Bâle-Campagne et à Zurich.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes