Pascal Broulis retrouvera Pierre-Yves Maillard aux Etats

Pascal Broulis rejoint le Conseil des Etats, où il formera le tandem vaudois avec Pierre-Yves ...
Pascal Broulis retrouvera Pierre-Yves Maillard aux Etats

Pascal Broulis retrouvera Pierre-Yves Maillard aux Etats

Photo: Keystone/VALENTIN FLAURAUD

Pascal Broulis rejoint le Conseil des Etats, où il formera le tandem vaudois avec Pierre-Yves Maillard. Le PLR a été élu dimanche lors du second tour des élections fédérales, dont il était le favori face à son challenger écologiste Raphaël Mahaim.

Le citoyen de Sainte-Croix a récolté 53,6% voix (89'058 suffrages), contre 44,92% (74'648) à son adversaire de Lussy-sur-Morges. Le taux de participation s'est élevé à 37,03%, en retrait par rapport au premier tour (43,48%).

Comme attendu, Pascal Broulis a cartonné dans la campagne vaudoise. Raphaël Mahaim l'a emporté dans certaines villes, avec notamment plus de 60% des suffrages à Lausanne et Vevey, mais sans parvenir à combler son retard.

Le Vert aura néanmoins réussi à refaire une partie de son handicap du premier tour: alors qu'il accusait 37'084 voix de retard le 22 octobre, il n'en avait plus que 14'410 dimanche.

Une première

Agé de 58 ans, Pascal Broulis siégera pour la première fois à Berne après avoir marqué l'histoire politique vaudoise. Il a été conseiller communal de Sainte-Croix à 20 ans, député au Grand Conseil (1990-2002) et, surtout, membre du gouvernement vaudois durant deux décennies (2002-2022).

Comme grand argentier, l'ancien banquier est parvenu à redresser les finances cantonales, catastrophiques à son arrivée. Féru des chiffres, mais aussi de pierres et de patrimoine, il a chapeauté la rénovation ou construction de bâtiments emblématiques comme le Château cantonal ou le Musée cantonal des Beaux-Arts.

Retrouvailles

C'est également au sein du Conseil d'Etat que Pascal Broulis a longtemps côtoyé son 'camarade' socialiste Pierre-Yves Maillard. Les deux hommes ont été les artisans du fameux 'compromis dynamique' à la vaudoise, veillant à un équilibre entre économie et social.

Avec l'élection de Pierre-Yves Maillard dès le premier tour, puis celle de Pascal Broulis dimanche, le duo surnommé 'Brouillard et Malice' est désormais reconstitué. Et c'est sur la scène fédérale que les deux hommes représenteront le canton de Vaud à l'avenir.

Le binôme succède à celui composé de la Verte Adèle Thorens et du PLR Olivier Français, tous deux retirés de la vie politique.

Place libérée

Depuis son départ du gouvernement vaudois, fin juin 2022, Pascal Broulis n'a plus exercé de mandat politique. Il a, en revanche, été actif au sein de différents conseils d'administration, notamment comme président du parc technologique Y-Parc à Yverdon.

A noter aussi qu'en accédant au Conseil des Etats, Pascal Broulis libère une place chez les PLR au Conseil national. Celle-ci revient au sortant Daniel Ruch, qui avait été premier parmi les viennent-ensuite de son parti.

Quant à Raphaël Mahaim, bien que battu dimanche, il devrait continuer de siéger au Conseil national. Il y avait été élu lors du premier tour, terminant au deuxième rang chez les Vert-e-s vaudois, qui ont obtenu trois sièges à Berne.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus