Peine aggravée pour des coups de couteau à Lugano

Le Tribunal pénal fédéral aggrave la peine prononcée contre la femme qui avait agressé deux ...
Peine aggravée pour des coups de couteau à Lugano

Peine aggravée pour des coups de couteau à Lugano

Photo: KEYSTONE/TI-PRESS/PABLO GIANINAZZI

Le Tribunal pénal fédéral aggrave la peine prononcée contre la femme qui avait agressé deux clientes de Manor à Lugano en novembre 2020. La peine privative de liberté est de 10 ans et 6 mois, au lieu des 9 ans prononcés en première instance.

A l'issue de l'audience jeudi, la Cour d'appel a confirmé les accusations retenues lors du premier procès, soit les tentatives répétées d'assassinat, les infractions à la loi interdisant Al-Quaïda et les groupes affiliés ainsi que l'exercice illégal de la prostitution.

En première instance, la Cour des affaires pénales avait prononcé une amende de 2000 francs et ordonné un traitement dans une institution fermée. Le Ministère public de la Confédération avait requis une peine privative de liberté de 14 ans. (arrêt CA.2022.27 du 21 août 2023)

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus