Petra Gössi lance la campagne du PLR et critique la gauche et l'UDC

Petra Gössi a lancé samedi la campagne du PLR en vue des élections fédérales de 2019. La présidente ...
Petra Gössi lance la campagne du PLR et critique la gauche et l'UDC

Petra Gössi lance la campagne du PLR et critique la gauche et l'UDC

Photo: Keystone/GEORGIOS KEFALAS

Petra Gössi a lancé samedi la campagne du PLR en vue des élections fédérales de 2019. La présidente du parti a critiqué la gauche et l'UDC qu'elle accuse de jouer avec les peurs.

'J'ai parfois l'impression que le Palais fédéral est une maison de fous', a lancé Petra Gössi en ouverture de l'assemblée des délégués du PLR samedi à Pratteln (BL). 'On ignore les problèmes, on ferme les yeux face à la réalité'.

La présidente du PLR a d'abord attaqué la gauche qu'elle accuse d'avoir 'tout simplement ignoré les problèmes de la politique européenne pendant des années'. 'Moi aussi je veux que notre marché du travail soit protégé.

Mais 'refuser de penser et reporter la faute sur ceux qui montrent le problème traduit une énorme ignorance de la réalité'. Les mesures d'accompagnement 'sont une des raisons pour lesquelles nous devons discuter d'un accord-cadre avant d'obtenir de nouveaux accords d'accès au marché', a déclaré Petra Gössi.

Une ligne claire

La gauche semble 'profondément divisée' entre les 'réalistes, menacés d'extinction', les 'fondamentalistes, qui veulent encore et toujours une adhésion à l'UE' et les syndicats 'qui ont une position identique à celle de l'UDC'. Le PLR, au contraire, 'assume ses responsabilités' avec une 'ligne claire' qui vise à assurer la voie bilatérale.

Petra Gössi a aussi déclaré qu'elle soutient le compromis sur la fiscalité des entreprises et le financement de l'AVS. Il permet de garantir l'attractivité de la place économique suisse et des centaines de milliers d'emplois tout en contribuant au financement de l'AVS.

Emplois en danger

Ceux qui s'opposent à cette réforme fiscale mettent en danger des emplois. 'Et que fait l'UDC ? Pour se profiler, elle rejette le compromis à la dernière minute. C'est totalement irresponsable', a déclaré la conseillère nationale schwyzoise. L'assainissement de l'AVS n'est pour autant pas assuré avec ce compromis. Il faut 'd'urgence' une réforme de l'AVS avec des mesures structurelles, a souligné Petra Gössi.

Les prises de positions récentes de la gauche et de l'UDC montrent que la campagne électorale a déjà commencé, constate Petra Gössi. Une campagne doit montrer des visions pour l'avenir, mais la gauche et l'UDC l'ont oublié, 'alors ils misent sur les peurs'.

A la fin de son intervention, la présidente du PLR a remercié Johannes Schneider-Ammann, qui a annoncé mardi sa démission du Conseil fédéral. Elle a salué son pragmatisme et son engagement. La politique libérale qu'il a menée est la voie à suivre. Le conseiller fédéral a été applaudi par l'assemblée debout.

/ATS
 

Actualités suivantes