Peu de dégâts dus aux fortes pluies, les autorités sur le qui-vive

Pompiers et policiers étaient à pied d'oeuvre dans une partie de la Suisse orientale dans la ...
Peu de dégâts dus aux fortes pluies, les autorités sur le qui-vive

Peu de dégâts dus aux fortes pluies, les autorités sur le qui-vive

Photo: Keystone

Pompiers et policiers étaient à pied d'oeuvre dans une partie de la Suisse orientale dans la nuit de jeudi à vendredi. Les pluies continues et intenses au Tessin et dans les Grisons n'ont pas eu de conséquences sérieuses. Les autorités restent toutefois en alerte.

L'Office fédérale de l'environnement (OFEV) a notamment émis une alerte concernant le lac de Constance qui a atteint un danger de degré 4 (fort) vendredi soir. Les autorités s'attendent à ce que le niveau du lac monte à 397,3 mètres jusqu'à dimanche. Une telle crue survient tous les dix ans. En 1999, les eaux avaient atteint près de 398 mètres.

Le lac de Constance commence à déborder à certains endroits. Avec une alerte de danger 4, les berges risquent d'être inondées. Les niveaux des lacs Majeur, de Lugano, de Zurich, des Quatre-Cantons et le Léman monteront également, mais ne devraient pas dépasser le niveau de danger 2, précise l'OFEV.

Le Rhin entre Rheinfelden et Bâle est noté à un niveau de danger 3. Selon la carte de l'OFEN, la Suisse romande est moins concernée.

Jusqu'à 200 mm

Les précipitations se sont concentrées sur le sud des Alpes, dans les Grisons et sur les Préalpes orientales. Au sud comme à Faido (TI), il est tombé entre 100 et 162 litres par mètre carré, selon SRF Meteo. Dans le nord du Tessin, des pics jusqu'à 200 millimètres ont été mesurés, selon l'OFEV. De telles quantités d'eau sont déversées en moyenne tous les trois ans.

Dans les Grisons, des valeurs comprises entre 45 et 95 litres ont été mesurées par MeteoNews. A partir de 1300 et 1500 mètres, les précipitations sont tombées sous forme de neige par endroits. Sur le Plateau, certaines régions ont aussi été abondamment arrosées: entre 30 et 50 litres ont été enregistrés.

Deux éboulements

Le site internet de la Confédération renseignant sur les dangers naturels avait émis une alerte de degré 4 sur 5 pour le nord du Tessin et une partie des Grisons. La mise en garde concernait des pluies intenses, voire des crues. La population avait été invitée à éviter la proximité de cours d'eau et les pentes.

Des incidents isolés sont survenus dans la nuit: aux Grisons, le col de la Flüela a été fermé en raison d'un éboulement, a indiqué une porte-parole de la police grisonne. Plusieurs autres routes, comme dans la région d'Illanz, étaient également fermées à la circulation.

Le tronçon des Chemins de fer rhétiques (RhB) à Davos ainsi que la ligne entre Schiers et Fideris ont dû être interrompus. La compagnie annonce dans un communiqué que le trafic a été rétabli à partir de 17h45.

La Suisse centrale a également été le théâtre d'un éboulement vendredi peu avant midi. Un pan de roche de 10 mètres cube est tombé sur la route principale entre Weggis et Vitznau (LU). Personne n'a été blessé, la route a été provisoirement bloquée.

Inondations

A Saas, dans le Prättigau (GR), les pompiers ont dû intervenir en raison d'une maison inondée par une rivière. Mais globalement, les précipitations n'ont pas eu de conséquences sérieuses, selon la police grisonne.

Même scénario dans le canton de Glaris, a annoncé la police cantonale. Outre la fermeture d'un pont, aucune annonce de dégât n'a été enregistrée. Au Liechtenstein, plusieurs caves ont été inondées et les pompiers ont été appelés à la rescousse à plusieurs reprises.

L'OFEV continue de mettre en garde contre des dangers que peuvent représenter plusieurs cours d'eau de Suisse orientale. Dans la région de Bâle, la navigation est interdite sur le Rhin entre Rheinfelden (AG) et l'écluse de Kembs, en Alsace.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes