Philippe Eckert estime que le RHNe doit repenser son fonctionnement

Philippe Eckert, président du conseil d'administration du Réseau hospitalier neuchâtelois (RHNe) ...
Philippe Eckert estime que le RHNe doit repenser son fonctionnement

Philippe Eckert estime que le RHNe doit repenser son fonctionnement

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Philippe Eckert, président du conseil d'administration du Réseau hospitalier neuchâtelois (RHNe) depuis le 1er mars, insiste sur la nécessité de définir un projet institutionnel global. L'hôpital cantonal, en déficit, doit repenser son fonctionnement.

'Le contexte hospitalier a beaucoup changé ces quatre dernières années. C’est le moment opportun de construire tous ensemble une stratégie globale qui réponde aux besoins de la population neuchâteloise', a déclaré vendredi Philippe Eckert, président du RHNe.

L'établissement doit faire face à la pénurie de personnel spécialisé, l’évolution démographique, le développement des soins ambulatoires et l’impératif d’un retour durable à l’équilibre financier.

Le RHNE a enregistré en 2023 un déficit ordinaire de 22 millions de francs. Il aurait atteint 34,5 millions sans une contribution extraordinaire de l’Etat pour 2023. Le résultat a même pu être ramené à 9,5 millions de francs grâce à un financement extraordinaire de l’Etat octroyé pour l’année 2022 et comptabilisé en 2023.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus