Plan d'études: Schaffhouse fait confiance à ses autorités scolaires

Les Schaffhousois font confiance à leurs autorités scolaires au sujet du plan d'études scolaires ...
Plan d'études: Schaffhouse fait confiance à ses autorités scolaires

Les Schaffhousois font confiance à leurs autorités scolaires au sujet du plan d'études scolaires alémanique 'Lehrplan 21'. Ils ont rejeté dimanche une initiative de l'UDC exigeant que toute mise en oeuvre d'un tel projet soit soumise au parlement, voire au peuple.

Les citoyens du canton ont dit 'non' à l'initiative populaire à une majorité de 68,5%. Le taux de participation a atteint 63%.

Le 'Lehrplan 21' doit entrer en vigueur à la rentrée scolaire 2018. Les initiants lui reprochaient de ne pas se limiter à la transmission du savoir de base. Ils craignaient en outre que l'enseignement de deux langues étrangères à l'école primaire ne surcharge les élèves.

Seules les autorités scolaires sont actuellement compétentes en la matière. En cas de 'oui', tout plan d'études scolaires aurait désormais dû être soumis au peuple, s'il ne recevait pas le soutien d'au moins 80% des députés du Grand Conseil.

Gouvernement et parlement estimaient que seuls des experts sont habilités à se prononcer sur des plans d'études en raison de leurs contenus spécifiques et des adaptations fréquentes dont ils font l'objet. Ces directives ne constituent pas des instruments législatifs, mais uniquement de planification, ont rappelé les autorités, en vain.

/ATS


Actualisé le