Plus d'entreprises à but lucratif dans les soins aux aînés

La tendance à la privatisation du secteur des EMS se poursuit en Suisse. En 2022, 47,3% des ...
Plus d'entreprises à but lucratif dans les soins aux aînés

Plus d'entreprises à but lucratif dans les soins aux aînés

Photo: KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI

La tendance à la privatisation du secteur des EMS se poursuit en Suisse. En 2022, 47,3% des maisons de retraite et établissements médico-sociaux appartenaient à des entreprises à but lucratif. La même évolution a été observée pour l'aide et les soins à domicile.

En 2021, la part des EMS gérés par le privé était encore de 45,6%, indique vendredi l'Office fédéral de la statistique (OFS). Avec cette hausse, les entreprises privées offraient l'an dernier 42,3% des places d'accueil. Elles géraient 1485 maisons de retraite et homes médicalisés.

Les autres établissements étaient en main publique (22,9%) ou privée avec des subventions publiques (29,8%). La forme juridique la plus répandue était la fondation (29,4%), suivie de la société anonyme (24,8%), toutes deux en croissance par rapport à 2021.

Les coûts des EMS ont crû de 2,6% en 2022 pour atteindre 11,05 milliards de francs. La plus forte hausse, de 44%, a été enregistrée pour les prestations de tiers. 164,3 millions ont notamment été versés pour du personnel temporaire ou intérimaire.

/ATS
 

Actualités suivantes