Plus de trace du capricorne asiatique à Winterthour (ZH)

Aucun capricorne asiatique n'a été aperçu à Winterthour (ZH) depuis trois ans. L'Office fédéral ...
Plus de trace du capricorne asiatique à Winterthour (ZH)

Plus de trace du capricorne asiatique à Winterthour (ZH)

Photo: Keystone

Aucun capricorne asiatique n'a été aperçu à Winterthour (ZH) depuis trois ans. L'Office fédéral de l'environnement a donc pu lever les mesures de surveillance ordonnées. L'éradication de cet insecte nuisible a coûté 3,3 millions à la ville et au canton.

Le foyer d'infestation de Winterthour a été découvert en 2012. Grâce aux mesures de lutte et de surveillance introduites rapidement par la ville, plus aucune activité du capricorne asiatique n'a été constatée dès 2013, a indiqué mardi l'Office fédéral de l'environnement.

Le capricorne asiatique est un insecte nuisible qui s'attaque à différents types de feuillus. Il peut les faire mourir en quelques années, occasionnant ainsi des pertes économiques et écologiques dans les régions touchées.

Introduction accidentelle

Cet insecte est originaire de Chine. Il a été introduit accidentellement avec du bois d'emballage aux Etats-Unis, puis en Autriche, en France et en Italie. Il a été signalé pour la première fois en Suisse en 2011 dans le canton de Fribourg.

A Winterthour, plus de 400 arbres ont été abattus. Des arboristes-grimpeurs spécialement formés et des chiens renifleurs ont fait la traque à l'insecte. Les mesures de surveillance ordonnées ont donc pu être levées, car aucun insecte n'a été décelé pendant une période de quatre ans.

En Suisse, quatre foyers d'infestation ont été recensés: Brünisried (FR), Berikon (AG), Marly (FR) et Winterthour. Les deux dernières villes étaient considérées comme les cas les plus graves. Les mesures de surveillance se poursuivent à Marly, Brünisried et Berikon.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes