Plusieurs milliers de personnes dans la rue à Lausanne

Erreur de rendu non gérée dans 'HitCounterNews' part: System.Exception: System.Data.SqlClient.SqlException: Transaction (Process ID 86) was deadlocked on lock | communication buffer resources with another process and has been chosen as the deadlock victim. Rerun the transaction. à System.Data.SqlClient.SqlConnection.OnError(SqlException exception, Boolean breakConnection) à System.Data.SqlClient.TdsParser.ThrowExceptionAndWarning(TdsParserStateObject stateObj) à System.Data.SqlClient.TdsParser.Run(RunBehavior runBehavior, SqlCommand cmdHandler, SqlDataReader dataStream, BulkCopySimpleResultSet bulkCopyHandler, TdsParserStateObject stateObj) à System.Data.SqlClient.SqlDataReader.ConsumeMetaData() à System.Data.SqlClient.SqlDataReader.get_MetaData() à System.Data.SqlClient.SqlCommand.FinishExecuteReader(SqlDataReader ds, RunBehavior runBehavior, String resetOptionsString) à System.Data.SqlClient.SqlCommand.RunExecuteReaderTds(CommandBehavior cmdBehavior, RunBehavior runBehavior, Boolean returnStream, Boolean async) à System.Data.SqlClient.SqlCommand.RunExecuteReader(CommandBehavior cmdBehavior, RunBehavior runBehavior, Boolean returnStream, String method, DbAsyncResult result) à System.Data.SqlClient.SqlCommand.RunExecuteReader(CommandBehavior cmdBehavior, RunBehavior runBehavior, Boolean returnStream, String method) à System.Data.SqlClient.SqlCommand.ExecuteScalar() à IceCube.Common.SQLGetScalar(String query, String connectionString, SqlParameter[] prms) dans C:\Repository\Core\IceCube_Business35\Common.cs:ligne 2230 update Object10004 set Value36=Value36+1 where ObjectID=@ObjectID à IceCube.Common.SQLGetScalar(String query, String connectionString, SqlParameter[] prms) dans C:\Repository\Core\IceCube_Business35\Common.cs:ligne 2253 à IceCube.BuiltInParts.ScalarQuerySlot.GetLiveValue(Int32 navID, Int32 zoneID, Int32 objectID) dans C:\Repository\Core\IceCube_Business35\BuiltInParts\Scalar\ScalarQuerySlot.cs:ligne 80 à IceCube.BuiltInParts.ScalarQuerySlot.GetData(Int32 navID, Int32 zoneID) dans C:\Repository\Core\IceCube_Business35\BuiltInParts\Scalar\ScalarQuerySlot.cs:ligne 117 à IceCube.BuiltInParts.ScalarQuerySlot.RenderCall(ITemplate currentTemplate, Int32 navID, Int32 zoneID, SitePart sitePartID) dans C:\Repository\Core\IceCube_Business35\BuiltInParts\Scalar\ScalarQuerySlot.cs:ligne 135 à IceCube.Rendering.CallPartBlockInfo.ToString() dans C:\Repository\Core\IceCube_Business35\Rendering\CallPartBlockInfo.cs:ligne 68
Plusieurs milliers de personnes ont manifesté vendredi à Lausanne à l'occasion de la Journée ...
Plusieurs milliers de personnes dans la rue à Lausanne

Plusieurs milliers de personnes dans la rue à Lausanne

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté vendredi à Lausanne à l'occasion de la Journée internationale pour les droits des femmes. Les participants - en majorité des femmes - ont rappelé leurs revendications à trois mois de la grève du 14 juin.

Mobiliser, tisser de nouveaux contacts et réaffirmer l'importance de la lutte des femmes contre les inégalités dont elles sont les victimes: la journée du 8 mars servait de préparation à la grève des femmes du 14 juin, annoncée de longue date.

A Lausanne, les femmes sont descendues dans la rue. Derrière une banderole violette 'Pour nos droits et libertés - Femmes en grève le 14 juin', plus de 1500 personnes selon la police - et près de 5000 selon les organisatrices - ont cheminé au centre-ville. Quatre fillettes ouvraient le cortège.

Salaire et respect

L'égalité salariale est au coeur des revendications, mais pas seulement. Les militants réclament aussi une réelle représentation des femmes en politique - elles ne sont globalement que 30% de parlementaires aux niveaux fédéral et cantonal - ainsi que la reconnaissance du travail domestique et éducatif. Et elles exigent la fin des violences sexistes et des stéréotypes de genre, notamment.

'Exigeons le respect - Stop aux violences' disait une pancarte brandie par une manifestante. 'Grève et mobilisation, c'est ça la solution' ou encore 'Y en a assez des inégalités, ensemble il faut lutter', ont scandé les participants.

A l'occasion de cette journée du 8 mars, le SSP-Vaud a lancé le hashtag #encolèretantqu'ilfaudra. Le syndicat estime que l'école a un rôle primordial pour promouvoir l'égalité entre les garçons et les filles. Il appelle les enseignants à s'habiller en rouge tous les vendredis, au moins jusqu'au 14 juin.

/ATS
 

Actualités suivantes