Première hausse de consommation d'eau en vingt-cinq ans

Les Suisses ont utilisé plus d'eau en 2015, alors que la consommation de l'or bleu avait baissé ...
Première hausse de consommation d'eau en vingt-cinq ans

Première hausse de consommation d'eau en vingt-cinq ans

Photo: Keystone

Les Suisses ont utilisé plus d'eau en 2015, alors que la consommation de l'or bleu avait baissé ces 25 dernières années. L'été caniculaire et la sécheresse sont en cause. Avec le changement climatique, ce scénario risque de se reproduire, selon la branche.

L'an dernier, les distributeurs d'eau de Suisse et du Liechtenstein ont fourni 933 millions de m3 d'or bleu: ce sont 32 millions de m3 de plus qu'en 2014. Ce volume supplémentaire représente environ trois fois le volume du lac de Montsalvens (FR), indique la Société suisse de l'industrie, du gaz et des eaux (SSIGE) mercredi dans un communiqué.

D'après elle, c'est la sécheresse marquée de 2015 qui a entraîné cette progression. Durant les 25 dernières années, la consommation d'eau potable en Suisse avait reculé de 20% au total.

Chaque habitant a consommé en moyenne 307 litres par jour (+2,3%) l'an dernier. Au maximum 512 litres ont été distribués quotidiennement par tête, contre 438 litres en 2014.

Le temps sec a fait baisser la proportion d'eau de source: celle-ci a perdu près de 40% par rapport à la moyenne de ces dix dernières années. Conséquence: l'eau des nappes phréatiques a été plus fortement utilisée (42,4%), tout comme l'eau de surface, notamment celle des lacs (19,3%).

Le prix grimpe aussi

Tout comme la consommation, le prix moyen de l'eau - calculé à partir de la taxe de base et du tarif par unité de volume - a légèrement pris l'ascenseur par rapport à 2014. Un ménage propriétaire d'une maison qui consomme 120 m3 d'or bleu par an paie en moyenne 2,58 francs pour 1000 litres. Un ménage habitant dans un immeuble débourse 1,94 franc.

La hausse du prix est due à la croissance des coûts d'exploitation et des besoins en capitaux (+4%). Avec 922 millions de francs (107 francs par habitant), les distributeurs d'eau ont investi en 2015 environ 5% de plus qu'un an auparavant.

Près de 650 distributeurs d'eau ont participé à l'enquête sur l'exercice 2015. Fort de 1100 membres, la SSIGE est l'organisation nationale économique, scientifique et publique des distributeurs de gaz et d'eau.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes