Prix de 50'000 francs pour l'équipage de l'Iuventa

Le Prix Paul Grüninger, doté de 50'000 francs, est attribué à l'équipage du navire Iuventa ...
Prix de 50'000 francs pour l'équipage de l'Iuventa

Prix de 50'000 francs pour l'équipage de l'Iuventa

Photo: Keystone/AP ANSA/ELIO DESIDERIO

Le Prix Paul Grüninger, doté de 50'000 francs, est attribué à l'équipage du navire Iuventa qui participait aux actions de sauvetage de migrants en Méditerranée. La fondation veut ainsi lutter contre la criminalisation d'actions humanitaires.

L'équipage du Iuventa a sauvé plus de 14'000 migrants en Méditerranée depuis 2015. Il a ainsi 'contrecarré l'échec de la politique européenne', a indiqué jeudi la Fondation Paul Grüninger, basée à St-Gall. Les 50'000 francs doivent servir à payer une partie des frais de défense de l'équipage devant la justice italienne.

Navire saisi

En août 2017, le procureur de Trapani, en Sicile, a ordonné la saisie préventive du Iuventa, qui peut accueillir jusqu'à 220 personnes. Le procureur soupçonne l'équipage du navire d'avoir adopté des 'comportements favorisant l'immigration illégale'.

Le procureur soupçonne les membres de l'équipage d'avoir pris à bord à plusieurs reprises des migrants sur des canots pneumatiques amenés directement par des passeurs. Les enquêteurs affirment aussi que les membres de l'équipage ont aussi ramené des barques en eaux libyennes afin que les passeurs puissent les réutiliser.

Centaines de juifs sauvés

La Fondation Paul Grüninger a été créée par les descendants du commandant de police qui sauva plusieurs centaines de réfugiés juifs de la persécution par les nazis en 1938/39. Malgré la fermeture des frontières, Paul Grüninger les a accueillis au mépris des directives de la Confédération.

En 1939, Paul Grüninger a été congédié par le gouvernement st-gallois. Un an plus tard, il a été condamné par le tribunal de St-Gall pour abus de pouvoir et faux en écriture. Jusqu'à sa mort en 1972, il a vécu dans la pauvreté. En 1993, St-Gall a réhabilité Paul Grüninger. En 1994, le Conseil fédéral a publié une déclaration pour rétablir l'honneur de l'ancien commandant de police.

/ATS