Procès: accusé d'avoir dérobé des plumes de rapaces dans les musées

Un passionné de rapaces sera jugé devant le Tribunal pénal de Bâle-Ville mardi: durant des ...
Procès: accusé d'avoir dérobé des plumes de rapaces dans les musées

Procès: accusé d'avoir dérobé des plumes de rapaces dans les musées

Photo: Keystone

Un passionné de rapaces sera jugé devant le Tribunal pénal de Bâle-Ville mardi: durant des années, il a volé leurs plumes dans différents musées d'Europe, dont la Suisse, pour sa collection privée. Le montant des pertes s'élève à plus de 6 millions de francs.

Ce Suisse, âgé de 45 ans, doit notamment comparaître pour vol par métier et pour d''importants dégâts matériels' qu'il a causés. D'après l'acte d'accusation, il a emporté ces pièces rares dans le but d'augmenter considérablement la valeur de sa collection.

Ce fan d'oiseaux de proie a dérobé des plumes en Suisse, en Autriche et en Allemagne. Prétextant une démarche scientifique, il arrangeait des visites pour admirer les collections ornithologiques et en profitait pour dérober les plumes.

'Des objets très rares et précieux, d'une valeur scientifique inestimable', d'après l'accusation. Parmi eux, des plumes et même des ailes de buse ou de milan royal, mais aussi des espèces exotiques, telles que l'aigle de Nouvelle-Guinée, le faucon gerfaut, l'aigle noir, la harpie ou encore le Grand-duc des Usambara.

Musée de Bâle et Neuchâtel

Au total, le malfrat a plumé 127 espèces en sept ans et demi, d'une valeur de 427'000 francs. Cela représente 458 'objets' et quelque 10'500 plumes. Le montant des dommages causés aux musées, en raison notamment de la perte de la valeur de leurs collections, s'élève à plus de 6 millions de francs, estime le Ministère public.

La première proie dont le Ministère public peut tenir compte remonte à 2005. Elle se trouve au Musée d'histoire naturelle de Bâle. Les vols commis auparavant sont prescrits.

La liste va jusqu'en 2012, lorsqu'il a volé le Musée d'histoire naturelle de Neuchâtel. Entre-deux, il s'est rendu à Francfort, Stuttgart, Vienne, Munich et Berlin.

Egalement accusé, son acolyte, un Suisse âgé de 44 ans, qui doit répondre de recel par métier, de vol et de dégâts matériels. Ce complice l'a accompagné parfois dans les musées. Il a en outre acheté des plumes au principal accusé.

Le procès débute mardi et dure deux jours. Le verdict devrait tomber mercredi.

/ATS
 

Actualités suivantes