Rejet de justesse du projet de parc éolien à Sonvilier (BE)

Le projet de parc éolien à Sonvilier, dans le Jura bernois, passe à la trappe. Les citoyens ...
Rejet de justesse du projet de parc éolien à Sonvilier (BE)

Rejet de justesse du projet de parc éolien à Sonvilier (BE)

Photo: KEYSTONE/LEANDRE DUGGAN

Le projet de parc éolien à Sonvilier, dans le Jura bernois, passe à la trappe. Les citoyens l'ont refusé dimanche par 5 voix de différence. A cheval sur les cantons de Berne et de Neuchâtel, le parc baptisé des Quatre Bornes prévoyait sept éoliennes à Sonvilier.

Le plan de quartier qui avait valeur de permis de construire a été refusé par 286 voix contre 281, a annoncé la chancellerie. Les autorités s'étaient engagées en faveur de ce parc éolien.

Ce projet bicantonal prévoyait l'implantation de sept turbines sur le territoire de Sonvilier et trois sur celui de Val-de-Ruz (NE). Baptisé Quatre Bornes pour illustrer son aspect transfrontalier, ce parc éolien avait été imaginé et porté par des agriculteurs qui avaient confié son développement au groupe E Greenwatt SA.

Les trois mâts prévus dans le canton de Neuchâtel ne dépendent plus des urnes, mais des procédures d'opposition en cours. Les citoyens neuchâtelois avaient accepté en 2014 le principe de sites éoliens sur leur territoire sous forme de plan d'affectation cantonal.

Pour les promoteurs, il faudra maintenant réfléchir si les trois éoliennes neuchâteloises peuvent se construire malgré l'amputation de sept turbines sur dix au projet initial.

Atteinte au tourisme selon les opposants

Ce projet était contesté par des riverains, regroupés au sein de l'association 'Sauvez l'Echelette'. Les opposants estimaient que ce projet n'avait pas sa place dans le parc régional Chasseral. A leurs yeux, ces éoliennes auraient dénaturé une région qui mise sur le tourisme doux et la biodiversité.

Les opposants affirmaient que le rendement resterait faible et que la production serait largement subventionnée. Une pétition contre le parc éolien des Quatre Bornes avait recueilli plus de 1300 signatures.

Modèle de Mont-Crosin

Pour les partisans du projet, la population de Sonvilier aurait eu tout à gagner avec des retombées économiques, financières, fiscales et en matière d'emploi. Ils avaient souligné durant la campagne que le Jura bernois avait une grande expérience de l'éolien avec le parc de Mont-Crosin qui abrite seize turbines.

Selon les porteurs du projet, la production du parc dans sa totalité aurait couvert 80% de l'électricité consommée par les deux communes de Val-de-Ruz et de Sonvilier, ménages et entreprises confondus.

/ATS
 

Actualités suivantes