Quatre élus de droite au Conseil d'Etat fribourgeois au 1er tour

L'alliance du centre-droit fribourgeois a fait élire quatre de ses six candidats dimanche au ...
Quatre élus de droite au Conseil d'Etat fribourgeois au 1er tour

Quatre élus de droite au Conseil d'Etat fribourgeois au 1er tour

Photo: Keystone

L'alliance du centre-droit fribourgeois a fait élire quatre de ses six candidats dimanche au 1er tour des élections au Conseil d'Etat. La gauche appelle à la mobilisation pour conserver les trois fauteuils encore en jeu lors du deuxième tour le 27 novembre.

La participation a atteint 39,11% au premier tour, lors duquel il fallait réunir plus de la moitié des voix pour être élu. Le conseiller d'Etat sortant Jean-Pierre Siggen (PDC) termine en tête avec 42'361 suffrages.

Suivent les deux autres ministres bourgeois sortants Maurice Ropraz (PLR) et Georges Godel (PDC), avec 42'076 et 41'881 voix. L'entente de centre-droit a aussi pu faire entrer à l'exécutif le candidat PDC Olivier Curty, actuel vice-chancelier d'Etat (40'190).

UDC en retrait

En-deçà de la majorité absolue, le deuxième candidat PLR Peter Wüthrich arrive cinquième au classement avec 35'801 bulletins. Le poulain de l'UDC Stéphane Peiry (33'847) est par contre distancé par ses partenaires de la liste bourgeoise et n'arrive qu'au 7e rang.

Le candidat UDC est devancé par le socialiste Jean-François Steiert (34'222). Aucune des deux conseillères d'Etat sortantes de gauche n'a eu la majorité absolue: Marie Garnier (Verts) et Anne-Claude Demierre (PS) arrivent 8e et 9e avec 30'683 et 29'534 suffrages.

Pour les trois fauteuils en jeu au deuxième tour, ce sera la majorité relative qui s'appliquera: les mieux classés seront élus. L'alliance de centre-droit, qui a fait un carton au premier tour, doit encore affiner sa stratégie pour la suite.

Les partis PLR et PDC semblent vouloir continuer à soutenir leur partenaire UDC. Reste à savoir si leurs électeurs suivront cette stratégie et se déplaceront aux urnes en nombre suffisant fin novembre.

Deux femmes à sauver

De son côté, l'alliance de gauche estime être en mesure de conserver ses sièges. Elle constate que le candidat de l'UDC a été biffé par une partie de l'électorat du centre-droit, en dépit de l'alliance bourgeoise. Elle espère aussi que l'électorat féminin aura à coeur de garder deux femmes au gouvernement cantonal.

Le Conseil d'Etat est composé actuellement des trois PDC Beat Vonlanthen, Georges Godel et Jean-Pierre Siggen, du PLR Maurice Ropraz, des PS Erwin Jutzet et Anne-Claude Demierre et de la Verte Marie Garnier. Beat Vonlanthen et Erwin Jutzet ne rempilent pas.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus