Retrait de la candidature de l'UDC Albert Rösti pour le 2e tour

Dans le canton de Berne, l'UDC Albert Rösti ne se présentera pas au second tour à l'élection ...
Retrait de la candidature de l'UDC Albert Rösti pour le 2e tour

Retrait de la candidature de l'UDC Albert Rösti pour le 2e tour

Photo: Keystone

Dans le canton de Berne, l'UDC Albert Rösti ne se présentera pas au second tour à l'élection au Conseil des Etats. Avec ce retrait, les deux sortants, le socialiste Hans Stöckli et le PBD Werner Luginbühl, devraient logiquement assurer leur réélection.

A l'issue du 1er tour dimanche, Albert Rösti avait terminé à la 3e place, distancé par les sénateurs sortants. Il avait obtenu 136'055 voix contre 144'805 au Biennois Hans Stöckli et 151'069 à Werner Luginbühl.

Pour justifier ce choix, l'UDC bernoise a expliqué mardi que l'issue du second tour était indécise et qu'une campagne électorale aurait mobilisé d'importantes ressources. Pour ravir un siège, le candidat UDC aurait dû pouvoir compter sur le soutien des autres partis bourgeois, y compris le PBD.

Arrivée 5e, la candidate PLR Claudine Esseiva a annoncé lundi soir déjà qu'elle renonçait à se présenter pour le 2e tour le 15 novembre.

Les deux sortants vont récolter des suffrages au-delà de leur parti. L'ancien maire de Bienne bénéficiera d'un report de voix de sa colistière écologiste Christine Häsler qui s'est également retirée de la course au Conseil des Etats.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes