Revue de presse du dimanche 25 septembre 2016

L'explosion des primes de l'assurance-maladie, mais aussi le projet d'une nouvelle ville du ...
Revue de presse du dimanche 25 septembre 2016

Revue de presse du dimanche 25 septembre 2016

Photo: Keystone

L'explosion des primes de l'assurance-maladie, mais aussi le projet d'une nouvelle ville du président du FC Sion Christian Constantin et les secousses provoquées par la suppression de 1400 postes aux CFF occupent la presse dominicale. En voici les titres:

Le Matin Dimanche: Alors que le ministre de la santé, Alain Berset, devrait annoncer lundi une nouvelle hausse des primes de l'assurance-maladie, Le Matin Dimanche, citant les calculs de la Fédération suisse des patients, révèle que celles-ci représentent des charges de 20% pour les familles à bas revenus en Suisse romande. 'Les primes sont supportables pour les très bas revenus grâce aux subventions. Pour les hauts revenus, nos primes sont les plus basses d'Europe. C'est donc la classe moyenne qui paie', explique Jean-François Steiert, conseiller national (PS/FR) et vice-président de la Fédération suisse des patients. Il dénonce les disparités cantonales en matière de subventions aux primes, qui peuvent 'admettre une différence de 10'000 francs pour les mêmes prestations'. Selon le comparateur bonus.ch, les primes de l'assurance-maladie pourraient grimper en moyenne de 6,5% en 2017.

Le Matin Dimanche: Le promoteur valaisan et président du FC Sion, Christian Constantin, a signé une promesse d'achat de 150 millions de francs avec Tamoil pour acquérir à Collombey (VS) la raffinerie, qui a cessé ses activités au début 2015, et les 130 hectares de terrain attenant, rapporte Le Matin Dimanche. L'acte de vente définitif devrait être paraphé à la fin de l'année. Après la démolition de l'installation et la dépollution du site, M. Constantin entend y construire une ville de 20'000 habitants, mélangeant habitat et industrie légère. Le projet nécessite toutefois un reclassement des terrains, inscrits aujourd'hui en zone industrielle. Pour accélérer la procédure, l'architecte valaisan propose de loger sur le site les sportifs des JO d'hiver 2026, son autre grand projet.

SonntagsBlick/SonntagsZeitung: L'annonce cette semaine de la suppression de 1400 postes par les CFF ne correspond qu'à une fraction des emplois créés par le chef de l'entreprise, Andreas Meyer, durant les dix ans de son règne, rapporte le SonntagsBlick. Les CFF comptent en 2016 5600 employés de plus qu'en 2007, pour un total de 32'200. Plusieurs sources au sein de l'entreprise expliquent que le secteur administratif a connu une hausse significative de postes improductifs sous la gestion de M. Meyer. Selon elles, la restructuration ne serait qu'une mesure corrective.

Dans la SonntagsZeitung, le chef des CFF fait part de ses craintes quant à l'extension du réseau ferroviaire prévue par les cantons. Il redoute qu'elle n'aboutisse à des impasses financières. Il évalue le trou d'indemnisation à 3 milliards de francs d'ici 2030. Un trou d'indemnisation signifie que les cantons n'ont pas l'argent pour financer leur part dans les extensions du réseau en cours d'exécution et dans les coûts de maintenance. Parfois, le système sombre, explique M. Meyer. Il entend donc 's'intéresser de très près' aux prochaines étapes d'extension. Pour chaque projet, il faudra se poser la question, si la croissance du trafic peut être maîtrisée sans nouvelles constructions.

NZZ am Sonntag: La pratique relativement nouvelle de la Confédération de renvoyer les Erythréens, qui indiquent un départ pour l'étranger - acte illégal en Erythrée - comme motif de fuite, est examinée par la justice. Depuis le début de cette mesure, en juin, la Suisse a procédé à 70 renvois, affirme la NZZ am Sonntag, citant une enquête d'une douzaine d'organisations privées et publiques. La plupart des requêtes des défenseurs des requérants ont été déposées auprès du Tribunal administratif fédéral. Plusieurs d'entre elles concernent des mineurs. La Confédération se base sur le fait que les personnes étant sorties d'Erythrée peuvent échapper à une peine de prison, si elles remplissent certaines conditions, comme payer une taxe de 2%.

Le Matin Dimanche: Les cinq communes concernées par le site du Paléo Festival de musique de Nyon (VD) étudient différentes solutions pour régulariser les aménagements, qui ont été réalisés sans autorisation sur la plaine de l'Asse, située en zone agricole, selon Le Matin Dimanche. Parmi les options envisagées, l'une s'inspire du cas des remontées mécaniques. 'Il s'agit de maintenir ces zones agricoles tout en leur attribuant un statut spécial pour un usage limité dans le temps', explique Pierre Imhof, chef du service vaudois du développement territorial. Des constructions pérennes et des raccordements en sous-sol seraient ainsi autorisés en différents endroits pour une durée limitée dans le temps, explique-t-il.

SonntagsBlick: Après l'abolition des cours obligatoires pour propriétaires de chiens, le président de l'association suisse des vétérinaires cantonaux, Rolf Hanimann, craint de nouveaux 'incidents graves'. Il dénonce, dans le SonntagsBlick, le fait que le Parlement n'ait tenu compte que 'du nombre de morsures' pour se prononcer. Le nombre de cas d'attaque depuis l'introduction de la loi est en baisse. L'obligation de suivre des cours a 'apporté des choses très bien', estime M. Hanimann. Les connaissances sur les animaux et leur comportement se sont nettement améliorées, selon lui. Le vétérinaire compte désormais sur 'un effort de communication' des cantons pour convaincre les propriétaires de chiens de participer librement aux cours.

Ostschweiz am Sonntag/Zentralschweiz am Sonntag: L'actuel ambassadeur de Suisse à Paris, le Tessinois Bernardino Regazzoni, 59 ans, serait en pole position pour décrocher le poste de secrétaire d'Etat aux affaires étrangères, affirment Ostchweiz am Sonntag et Zentralschweiz am Sonntag. L'ancienne ambassadrice de Suisse en Iran, Livia Leu, actuellement responsable du Centre de prestations relations économiques bilatérales et déléguée du Conseil fédéral aux accords commerciaux, arriverait en deuxième position pour succéder à Yves Rossier. Selon les journaux dominicaux, le Conseil fédéral devrait faire son choix vendredi.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes