Santésuisse et les chirurgiens s'entendent sur des tarifs médicaux

Santésuisse et l'Union tarifaire fmCH, qui regroupe 27 organisations de médecins, ont remis ...
Santésuisse et les chirurgiens s'entendent sur des tarifs médicaux

Santésuisse et les chirurgiens s'entendent sur des tarifs médicaux

Photo: Keystone

Santésuisse et l'Union tarifaire fmCH, qui regroupe 27 organisations de médecins, ont remis vendredi de nouveaux tarifs médicaux à l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Ils avaient jusqu'à fin octobre pour faire leurs propositions.

'Après une intense collaboration qui a duré plusieurs mois', Santésuisse et l'Union tarifaire fmCH ont réussi à se mettre d'accord sur des forfaits pour les domaines importants comme l'ophtalmologie et la cardiologie. Ils comptent poursuivre la tarification pour d'autres domaines.

Les forfaits reposent sur l'actuel tarif médical (Tarmed) et englobent toutes les interventions chirurgicales. 'Des corrections ont été apportées aux durées d'intervention qui ne sont plus à jour', précisent les deux faîtières dans un communiqué de presse publié vendredi.

Le tarif révisé sera testé au cours d'une phase pilote de quatre mois, qui sera lancée dès l'issue des travaux, à la fin du premier trimestre 2017. Les éventuelles incohérences pourront ainsi être détectées et corrigées avant la mise en oeuvre en 2018.

Economiser 600 millions

Curafutura, l'autre faîtière des assureurs, a également fait des propositions plus globales au Conseil fédéral pour une révision des tarifs médicaux. Les mesures permettraient 'de réaliser des économies évaluées à quelque 600 millions de francs' précise l'organisation, dans un communiqué publié vendredi.

En juin, la Confédération avait donné aux partenaires tarifaires quatre mois supplémentaires pour présenter une nouvelle tarification au gouvernement. En vigueur depuis 2004, la grille actuelle aurait dû être remplacée dès janvier mais hôpitaux, médecins et assureurs avaient échoué à se mettre d'accord. Alain Berset avait annoncé fin septembre que Tarmed resterait gelé en 2017 pour éviter un vide conventionnel.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes