Températures caniculaires: les Suisses vont transpirer

Le soleil va taper fort. Dans toute la Suisse, les températures grimpent ce mardi et les prochains ...
Températures caniculaires: les Suisses vont transpirer

Températures caniculaires: les Suisses vont transpirer

Photo: Keystone

Le soleil va taper fort. Dans toute la Suisse, les températures grimpent ce mardi et les prochains jours au-dessus de 30 degrés. Quelques cantons romands et la Confédération mettent en garde contre cette canicule.

'Le temps devrait rester très chaud jusqu'à dimanche au moins', peut-on lire mardi sur le portail dangers naturels de la Confédération. Depuis aujourd'hui, certaines parties de la Suisse s'affichent en rouge sur la carte du site: on leur a attribué un degré 4 (sur 5) sur l'échelle des dangers de canicule. En clair, cela signifie que la vague de chaleur extrême se prolongera au moins pendant cinq jours et elle peut être dangereuse pour la santé.

L'Ouest de la Suisse et le Valais devraient être les plus touchés. Mais les régions de Bâle et du Tessin sont aussi colorées de rouge et affichent un 'danger fort'. Sur le Plateau et dans une grande partie des Alpes, un niveau 3, 'danger marqué', est attendu, soit un minimum de trois jours de grande chaleur.

Jusqu'à 38 en Suisse romande

Mardi, les températures devaient dépasser les 30 degrés. Elles se situeront entre 33 et 37 en plaine le reste de la semaine, indique MétéoSuisse dans son bulletin. Et grimperont même jusqu'à 38 en Suisse romande, note la station. Samedi et dimanche, la masse d'air va graduellement s’humidifier. Des orages isolés pourraient temporairement rafraîchir l’atmosphère, mais le temps devrait rester très chaud jusqu’à dimanche au moins.

La responsable de cette envolée du mercure est une masse d'air très chaude entraînée depuis la péninsule Ibérique jusque sur l'ouest de l'Europe. L'Espagne, le Portugal et le Sud de la France lui doivent déjà les températures très hautes, entre 36 et 44 degrés, de ces derniers jours.

Attention à la chaleur

Tout le monde ne tolère pas la chaleur de la même manière. Les femmes enceintes, les jeunes enfants, les personnes âgées et les malades sont plus sensibles aux effets des températures élevées. Parmi les maux typiques dus à la chaleur, on trouve les vertiges, les céphalées, la fatigue, les nausées et les vomissements.

Le canton de Vaud a déjà appelé à la prudence lundi. Lausanne offre par exemple à nouveau un dispositif de visite auprès des personnes âgées en cas de vague de chaleur. Neuchâtel et Genève, tout comme la Confédération, ont lancé leur plan canicule mardi en publiant une série de conseils recommandations.

Tous recommandent de limiter les activités en plein air au matin et au soir et d'éviter si possible les efforts physiques. Au mieux, il faut rester à l'ombre, se protéger des rayons du soleil avec de la crème solaire et porter des vêtements clairs et légers.

Manger des fruits riches en eau

Il est par ailleurs très important de boire suffisamment, de 1,5 à 2 litres par jour au moins, indiquent-ils. Pour 'garder la patate', il est en outre conseillé de compenser la perte de sel et d’eau et de se nourrir d'aliments appropriés, comme des fruits riches en eau tels les melons, les concombres, les tomates, les fraises et les pêches. Une petite douche rafraîchissante est également bienvenue.

Les vagues de chaleur sont devenues de plus en plus fréquentes durant les dernières décennies, constate MétéoSuisse sur son blog. Même les régions qui n’étaient pas concernées dans le passé 'le sont maintenant régulièrement'. Selon les scénarios climatiques prévus pour la fin de ce siècle, 'une forte augmentation du nombre de canicules est très probable'.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus