Trois personnes décédées dans une avalanche samedi en Valais

Trois personnes sont décédées dans l'avalanche survenue samedi en fin d'après-midi entre Fiesch ...
Trois personnes décédées dans une avalanche samedi en Valais

Trois Espagnols décédés dans une avalanche samedi en Valais

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Trois personnes sont décédées dans l'avalanche survenue samedi en fin d'après-midi entre Fiesch (VS) et la station de ski de Fiescheralp. Deux autres randonneurs à ski ont été légèrement blessés. Les victimes sont toutes de nationalité espagnole.

Tous les membres du groupe portaient des appareils de détection pour victime d'avalanche. Les deux blessés ont ainsi pu être extraits de la masse neigeuse et héliportés samedi en début de soirée à l'hôpital de Viège par un appareil d'Air Zermatt, a annoncé dimanche la police cantonale valaisanne.

Les trois autres personnes ont également été découvertes, mais sans vie. En raison des conditions météorologiques, l'intervention de la colonne de secours a dû être interrompue durant la nuit. Les corps des trois victimes ont été récupérés dimanche à la mi-journée, dès que les conditions météo ont permis de se rendre sur place, a indiqué Mathias Volken, porte-parole de la police.

Cinq Espagnols

Le groupe avait quitté samedi matin la 'Konkordiahütte' au-dessus du glacier d'Aletsch pour se diriger vers Fiescheralp. Lors de la montée vers la zone de 'Obers Tälli', à l'altitude de 2450 mètres, une avalanche s'est déclenchée et a emporté les randonneurs. Un autre groupe qui se trouvait dans le secteur a donné l'alerte.

Selon le Ministère espagnol des affaires étrangères, les victimes sont toutes espagnoles. Leur identification formelle est en cours avec les autorités de Madrid, a ajouté Mathias Volken. Quant aux deux blessés, ils bénéficient d'un suivi psychologique.

Danger d'avalanche

Les recherches ont nécessité l'engagement de la colonne de secours de Conches, de la police cantonale et d'Air Zermatt. Jeudi, la police valaisanne avait lancé une mise en garde aux adeptes de randonnée à ski. Les dernières chutes de neige associées à de forts vents ont en effet provoqué une augmentation du danger d'avalanche, particulièrement au-dessus de 2000 mètres d'altitude.

Dimanche, le danger était 'marqué' (niveau 3 sur 5) sur tout l'Arc alpin et une avalanche s'est déclenchée au-dessus d'Engelberg (OW). La police a reçu un appel évoquant deux personnes présumées disparues. Après des recherches des secours alpins sur place, la police a conclu à une fausse alerte.

/ATS