La Suisse arrête un djihadiste helvétique en route pour la Syrie

Pour la première fois, la Suisse a arrêté un djihadiste en partance vers la Syrie ou l'Irak ...
La Suisse arrête un djihadiste helvétique en route pour la Syrie

La Suisse arrête un djihadiste helvétique en route pour la Syrie

Photo: Keystone

Pour la première fois, la Suisse a arrêté un djihadiste en partance vers la Syrie ou l'Irak. Le jeune Suisse de 25 ans, habitant la région zurichoise, a été appréhendé mardi à Kloten. Il voulait monter à bord d'un avion à destination d'Istanbul.

L'arrestation s'est déroulée en étroite collaboration avec la Police judiciaire fédérale (PJF) et la police cantonale zurichoise, a annoncé mercredi le Ministère public de la Confédération (MPC). Il est reproché au jeune de s'être associé à une association terroriste de type Al-Qaïda ou Etat islamique.

Les autorités lui reprochent aussi de soutenir une organisation criminelle au sens de la disposition du Code pénal qui permet de poursuivre les activités mafieuses. Selon le MPC, cette arrestation illustre la poursuite pénale systématique de toutes les personnes en Suisse qui tentent de participer au terrorisme djihadiste.

Un Suisse arrêté en Turquie

Mardi aussi, l'armée turque avait arrêté un Suisse qui tentait de se rendre en Syrie pour y rejoindre l'EI. Le jeune homme a été inculpé pour appartenance à un groupe islamiste, selon des médias.

Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a confirmé qu'un citoyen suisse a bien été arrêté en Turquie. 'Il est entre-temps rentré en Suisse', précise le DFAE, qui ne fournit pas d'autres informations pour des raisons de protection de la personnalité.

Selon l'agence italienne ANSA, qui cite les forces de sécurité turques, le ressortissant suisse était en compagnie d'une dizaine de personnes originaires du Kosovo, du Tadjikistan et de Russie. Les suspects ont été arrêtés dans la province frontalière turque de Gaziantep (sud), selon les autorités régionales, cités par le journal turc 'Sabah'.

Le ressortissant suisse a été inculpé pour appartenance à un groupe terroriste, rapporte encore l'agence de presse turque Anatolie. Ces informations ont été reprises par '20 minutes' et le site de la RTS.

Dizaines d'arrestations

Selon 'Sabah', l'armée turque a également annoncé avoir arrêté 15 ressortissants chinois et 15 Syriens dans la même région. Sous la pression des Occidentaux, la Turquie a renforcé les contrôles à ses frontières ces derniers mois. Des milliers de candidats au djihad et de combattants étrangers auraient rejoint des groupes terroristes, dont EI.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes