Un enfant sur six obèse ou en surpoids

Un enfant scolarisé sur six (17,3%) est en surpoids ou obèse en Suisse. Cette proportion varie ...
Un enfant sur six obèse ou en surpoids

Un enfant sur six obèse ou en surpoids

Photo: KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI

Un enfant scolarisé sur six (17,3%) est en surpoids ou obèse en Suisse. Cette proportion varie selon le degré de scolarité. L'école enfantine et la première primaire (1e à 3e Harmos) compte deux fois moins d'élèves en surpoids que dans le niveau secondaire (24,8%).

Pour l'année scolaire 2017/2018, de la 2e à la 6e primaire (5e à 8e Harmos), 19,3% des enfants étaient trop gros. C'est le taux le plus bas enregistré depuis l'année scolaire 2005/2006, selon Promotion Santé Suisse, qui a publié jeudi ce suivi de l'indice de masse corporelle (IMC) au cours de l'école obligatoire.

Le monitoring montre que l'obésité et le surpoids continuent à baisser chez les enfants et les adolescents. Les résultats portent sur près de 14'000 élèves dans les villes de Bâle, Berne et Zurich.

Au cours des dix dernières années, les cantons ont mis en place avec Promotion Santé Suisse des programmes pour favoriser un poids corporel sain. Les mesures concernant une alimentation équilibrée et l'activité physique touchent aujourd'hui plus d'enfants et d'adolescents. Leur comportement alimentaire s'est amélioré.

Quartiers urbains sous la loupe

L'organisation a passé à la loupe différents quartiers urbains. La composition sociale met en évidence des écarts significatifs de revenu, de formation et de nationalité. Les enfants sont généralement plus souvent en surpoids dans des quartiers où le niveau de formation est bas.

Par rapport à ces quartiers, dans ceux où la population est en moyenne mieux formée, les enfants de parents moins formés sont moins touchés par le surpoids ou l'obésité. Ils prennent exemple sur les enfants issus d'autres milieux. Et les possibilités d'achat sont plus variées.

L'environnement direct, urbain ou résidentiel, a aussi une influence sur la santé des petits. Pour Promotion Santé Suisse, il faudrait créer des espaces libres et de nouveaux parcs et améliorer les réseaux de pistes cyclables et de sentiers pédestres.

Calcul de l'IMC

L'indice de masse corporelle (IMC) ou 'Body Mass Index' est une unité de mesure reconnue à l'échelle internationale pour juger du poids d'un individu. Il établit une relation entre la taille et le poids d'une personne.

Pour connaître son IMC, il faut diviser son poids (en kilos) par sa taille (en mètres) au carré. Exemple: une personne qui mesure 1,70 mètre et pèse 101,15 kilos, obtient un IMC de 35. Le poids idéal se trouve entre un IMC de 18,5 et 25 kg/m2. Dès 29,9, on peut parler d'obésité.

Promotion Santé Suisse est une fondation soutenue par les cantons et les assureurs maladie qui exécute des mesures destinées à promouvoir la santé. La Fondation est soumise au contrôle de la Confédération. Chaque personne verse, en Suisse, une contribution mensuelle de 40 centimes en faveur de Promotion Santé Suisse. Ce montant est encaissé par les assureurs maladie pour le compte de la Fondation.

/ATS
 

Actualités suivantes