Un loup pourra être abattu dans le canton d'Uri

Un loup qui a tué plus de 30 moutons au cours des deux dernières semaines dans le canton d'Uri ...
Un loup pourra être abattu dans le canton d'Uri

Un loup pourra être abattu dans le canton d'Uri

Photo: Keystone

Un loup qui a tué plus de 30 moutons au cours des deux dernières semaines dans le canton d'Uri sera tué. Le chef du département cantonal de la sécurité Beat Arnold a donné l'autorisation, qui est valable 60 jours, a indiqué mardi la chancellerie cantonale.

Le concept prévoit qu'un loup peut être abattu s'il tue plus de 25 pièces de bétail en un mois. Le loup en question a tué 32 moutons sur deux alpages en deux semaines. Une douzaine d'ovins sont toujours introuvables.

La commission intercantonale de Suisse centrale chargée des prédateurs a été unanime lundi pour autoriser l'abattage de ce loup. Sont membres de cette commission les services de la chasse des cantons d'Uri, Nidwald, Obwald, Lucerne et Berne, ainsi que la Section faune sauvage de l'Office fédéral de l'environnement.

Plus de 30 loups identifiés

Au cours des deux dernières années, 31 loups, dont sept femelles, ont été identifiés en Suisse, selon le centre de recherche Ecologie des carnivores et gestion de la faune sauvage (KORA).

Depuis 1988, 15 loups sont morts en Suisse. Huit ont été abattus avec une autorisation (sept en Valais et un dans les Grisons). Deux ont été victimes de braconniers (un dans le Valais et un dans les Grisons) et un autre a été abattu par erreur dans les Grisons.

Trois autres ont été écrasés par des trains dans les cantons de Berne, de Zurich et du Tessin. Un loup est mort en 1999 dans la région du Simplon après avoir été écrasé par un chasse-neige.

Chaque année, les loups tuent entre 100 et 300 animaux en Suisse. Les victimes sont principalement du gibier, des moutons et des chèvres, mais rarement des bovins.

/ATS


Actualisé le