Une campagne pour lever le tabou des troubles psychiques au travail

Une personne sur deux souffre dans sa vie de troubles ou de problèmes d'ordre psychique. Mais ...
Une campagne pour lever le tabou des troubles psychiques au travail

Une campagne pour lever le tabou des troubles psychiques au travail

Photo: Keystone

Une personne sur deux souffre dans sa vie de troubles ou de problèmes d'ordre psychique. Mais au travail, ces cas, qui ont aussi un coût financier, sont très souvent tus, selon les professionnels de la question. Une campagne de sensibilisation veut lever le tabou.

'Trois-quarts des patrons ou des cadres ne traitent pas spontanément de la question des problèmes psychiques, si tant est qu'ils s'en aperçoivent. Ils attendent de pouvoir constater clairement des contre-performances chez leurs collaborateurs', a déclaré vendredi à Berne Niklas Baer, chef de l'unité de réhabilitation psychiatrique des Institutions psychiatriques de Bâle-campagne.

Se préoccuper de façon précoce de ces problèmes est pourtant essentiel, a souligné Thomas Ihde, de la fondation Pro Mente Sana. La campagne 'Comment vas-tu?' vise à briser ces tabous, en s'appuyant sur des thèmes déjà abordés dans le grand public, tels que troubles du sommeil, stress, burnout et mobbing au travail.

La campagne doit encourager les employeurs et les employés, qu'ils soient malades ou en bonne santé, à parler de dépression et de troubles de l'anxiété. Des affiches et des brochures renvoient à un site Internet qui donne des conseils pour trouver de l'aide, s'informer ou parler de ses difficultés sur des lignes de soutien téléphonique.

Coûts en milliards

Thomas Heiniger (PLR), chef du Département de la santé à Zurich, a également rappelé que les coûts des maladies psychiques, selon les estimations de la Conférence des directeurs cantonaux de la santé, se montent à quelque 7,8 milliards de francs par année. L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) place même la barre à 19 milliards pour la Suisse.

De plus, 43% des nouvelles rentes de l'assurance invalidité (AI) concernent des cas de troubles psychiques, indique encore le communiqué de la campagne. Tout cela montre qu'il est primordial de faire face à la question.

www.comment-vas-tu.ch/

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes