Une commission maintient le bonus de 70 francs pour les rentiers

Les nouveaux retraités devraient pouvoir compter sur un bonus de 70 francs sur les rentes AVS ...
Une commission maintient le bonus de 70 francs pour les rentiers

Une commission maintient le bonus de 70 francs pour les rentiers

Photo: Keystone

Les nouveaux retraités devraient pouvoir compter sur un bonus de 70 francs sur les rentes AVS. La commission de la sécurité sociale du Conseil des Etats a maintenu sa position et rejeté le relèvement automatique de l'âge de la retraite voulu par le National.

La commission a refusé mardi par 8 voix contre 5 de revoir son modèle qui vise à revaloriser les rentes AVS pour compenser la baisse de la rente du deuxième pilier. La commission veut maintenir les 70 francs aux nouveaux rentiers et la hausse des rentes conjointes de 150 à 155% dans le premier pilier.

Cette mesure augmente les chances de succès de la révision en votation populaire, a expliqué Konrad Graber (PDC/LU), président de la commission. De plus, ce modèle coûterait 24 millions de moins sur 13 ans que celui du Conseil national, selon un rapport fourni par l'administration.

Deux alternatives pour compenser

Deux minorités de droite combattent cette mesure et préfèrent compenser une baisse des rentes LPP dans le deuxième pilier. La première, défendue par Karin Keller-Sutter (PLR/SG), propose de faciliter la retraite anticipée pour les revenus faibles et moyens, un point réclamé par la gauche.

La seconde, représentée par Alex Kuprecht (UDC/SZ), veut compenser via deux mesures. Les personnes de plus45 ans devraient bénéficier de mesures transitoires et la déduction de coordination devrait être abaissée à 17'625 francs afin d'intégrer le travail à temps partiel, qui touche en majorité des femmes.

La commission a accepté de justesse, grâce à la voix prépondérante de son président, d'abaisser la déduction de coordination à 21'150 francs. Cette proposition ferait augmenter le coût des mesures de compensation à 3,3 milliards en 2030, contre 4,5 milliards pour le modèle du National.

Non au frein à l'endettement

La commission a rejeté à l'unanimité le principe même d'un mécanisme de frein à l'endettement qui impliquerait le relèvement automatique de l'âge de la retraite à 67 ans. Face à la perspective d'une votation populaire, elle estime 'politiquement mal avisé de surcharger la réforme actuelle'.

Concernant les autres points, la commission n'a pas modifié ses positions. Elle confirme son soutien aux rentes de veuves sans enfants à charge et aux retraités qui ont encore des enfants à charge (par 10 voix sans opposition), biffées par le National.

Ces mesures risqueraient de compromettre le projet sur le plan politique, justifie-t-elle. Elle maintient également sa volonté de relever le taux de TVA d'un point de pourcentage.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes