Une élève transgenre acceptée sous son nom masculin à Genève

A Genève, les séances de prévention contre la transphobie dans les écoles permettent de 'libérer ...
Une élève transgenre acceptée sous son nom masculin à Genève

Une élève transgenre acceptée sous son nom masculin à Genève

Photo: Keystone

A Genève, les séances de prévention contre la transphobie dans les écoles permettent de 'libérer la parole'. Pour la première fois dans le canton, une élève a été présentée à sa classe sous son nouveau nom masculin.

L'annonce qui concerne une jeune de 14 ans a été faite début avril, a indiqué vendredi à l'ats Franceline Dupenloup, responsable des questions d'égalité et de prévention de l'homophobie et transphobie au Département de l'instruction publique (DIP). Elle revenait sur une information de la RTS.

Cette situation a été très bien acceptée par les enseignants qui avaient été sensibilisés en amont, a expliqué Mme Dupenloup. L'annonce a aussi été accompagnée d'un élan de solidarité de la part des camarades de cette classe de deuxième année du Cycle d'orientation.

Le canton suit actuellement vingt jeunes qui ont entamé des démarches liées à l'identité de genre. Ces demandes, qui sont nouvelles, concernent notamment le nom d'usage, l'utilisation des toilettes et des vestiaires. Il s'agit aussi parfois de renouer le dialogue au sein de la famille. Le DIP s'entoure de l'expertise de différentes associations pour le suivi de ces jeunes.

Un protocole pour l'accompagnement des jeunes trans en milieu scolaire est en cours d'élaboration à Genève. Ce document qui permettra d'harmoniser les pratiques entre les établissements scolaires devrait être soumis à la conseillère d'Etat d'ici mi-mai. Il est important d'éviter des inégalités de traitement, relève Mme Dupenloup.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus