Vaud: deux nouveaux centres de vaccination s'ouvrent

Deux nouveaux centres de vaccination ouvrent leurs portes lundi à Payerne et à Rennaz (VD) ...
Vaud: deux nouveaux centres de vaccination s'ouvrent

Vaud: deux nouveaux centres de vaccination s'ouvrent

Photo: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Deux nouveaux centres de vaccination ont ouvert leurs portes lundi à Payerne et à Rennaz (VD). A l'Hôpital intercantonal de la Broye (HIB), l'ancien homme de radio Jean-Charles Simon a été parmi les premiers à se faire vacciner. Le centre affiche complet pour un mois.

L'HIB a aménagé des locaux modulaires de 270 m2 à l'extérieur de l'établissement, sur un parking. Il compte vacciner 175 personnes par jour dans un premier temps. Le rythme devrait s'accélérer, pour arriver à 325 par jour dès le 25 février, annonce lundi le HIB.

Le centre affiche complet pour son premier mois de vaccination. Les quelque 3000 plages horaire disponibles en ligne depuis le 18 janvier ont été occupées en moins de trois jours. Des équipes administratives et soignantes ont été engagées et formées par le canton. Son encadrement est assuré par l'hôpital broyard.

Seul le vaccin Moderna y est administré. Lundi, Jean-Charles Simon, 72 ans, a fait partie des premières personnes à être vaccinées. 'Il est à risques et est venu en voisin, puisqu'il est Broyard', explique Christian Aebi, chargé de communication de l'hôpital.

Aussi du Moderna à Yverdon

A Yverdon-les-Bains, les Etablissements hospitaliers du Nord Vaudois (EHNV), qui avaient commencé à administrer le vaccin Pfizer, sont également passés au Moderna. 'Ce vaccin se conserve 30 jours dans un réfrigérateur à une température entre 2 et 8 degrés', a expliqué Stéphanie Lauffer, responsable du centre de vaccination. Il est auparavant stocké congelé entre -25 et -15 degrés.

La gestion du vaccin de Pfizer est plus compliquée: il doit être conservé à une température de -70 degrés, et nécessite d'être dilué avant l'injection. 'Celui de Moderna est déjà tout prêt. On arrive à faire dix doses avec une fiole', a indiqué la responsable.

A Yverdon-les-Bains, l'EHNV devra jongler avec les deux produits: à savoir injecter une deuxième dose de Pfizer à ceux qui en ont déjà reçu une, et utiliser le Moderna pour les nouveaux vaccinés. 'Il faudra qu'on soit très attentifs', a observé Mme Lauffer. Désormais, le vaccin de Pfizer devrait surtout être utilisé au CHUV à Lausanne.

Six centres

Pour mémoire, avec Payerne et Rennaz, en plus des quatre sites déjà en fonction à Lausanne (CHUV), Yverdon, Morges et Gland, le canton de Vaud dispose de six centres de vaccination. L'ouverture d'espaces supplémentaires est prévue - à Beaulieu-Lausanne, mais aussi dans les régions d'Echallens et de Montreux - lorsque le canton sera assuré de disposer de suffisamment de vaccins.

/ATS