LafargeHolcim avec un bénéfice net en forte hausse en 2016

LafargeHolcim a dopé sa rentabilité au terme de l'exercice 2016. Malgré des revenus en baisse ...
LafargeHolcim avec un bénéfice net en forte hausse en 2016

LafargeHolcim avec un bénéfice net en forte hausse en 2016

Photo: Keystone

LafargeHolcim a dopé sa rentabilité au terme de l'exercice 2016. Malgré des revenus en baisse, le groupe zurichois, numéro un mondial du ciment, a dégagé un bénéfice net de 2,09 milliards de francs l'an passé, après une perte en 2015.

Le chiffre d'affaires net s'est tassé de 8,7% à 26,9 milliards de francs, annonce jeudi le géant franco-suisse. Sur une base comparable, soit compte tenu des cessions que LafargeHolcim a opérées durant l'exercice sous revue, les revenus nets se sont contractés de 1,7% sur un an.

Le résultat d'exploitation annuel s'est inscrit à 2,8 milliards de francs, contre un débours de 739 millions un an auparavant. Ajusté des cessions, des coûts liés à la fusion entre Lafarge et Holcim et à la réorganisation du groupe notamment, le résultat opérationnel avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (EBITDA) retraité ressort à 5,8 milliards, en progrès de 8,7% sur une base comparable.

Sur l'année, le résultat net retraité des éléments non récurrents a lui bondi à 1,9 milliard de francs, contre 970 millions un an plus tôt. Au seul quatrième trimestre, il atteint 564 millions, après un débours de 78 millions à la même période en 2015.

Enquête sur la Syrie

Pour Eric Olsen, patron du groupe, '2016 a été une année d'accélération de la dynamique des résultats', commente-t-il dans le communiqué. 'L'excellence opérationnelle de LafargeHolcim est visible dans nos cinq régions du monde, qui ont toutes vu augmenter leurs résultats sur le quatrième trimestre et sur l'année'.

Dans un communiqué séparé, le groupe indique avoir conclu l'enquête interne sur les activités de Lafarge en Syrie entre 2013, et jusqu'à l'évacuation de l'usine en septembre 2014. 'Rétrospectivement, les mesures prises pour poursuivre les activités de l'usine étaient inacceptables', a-t-il conclu. En conséquence, il annonce la création d'un Comité Éthique, Intégrité et Risques.

'En se basant sur les informations disponibles aujourd'hui, il n'y a pas d'indication que ces allégations seraient susceptibles d'avoir un impact financier négatif significatif pour le Groupe', ajoute LafargeHolcim. Concernant les plaintes criminelles déposées en France, il se refuse à commenter les procédures, confidentielles, en cours.

Evoquant la suite de 2017, la direction continuera à mettre l'accent sur la maîtrise des investissements, les réductions de coûts structurelles et les synergies. Elle escompte une augmentation à deux chiffres de l'EBITDA ajusté à périmètre constant par rapport à 2016.

/ATS
 

Actualités suivantes