Le débat politique ne doit pas occulter la qualité des programmes

Le très vif débat politique sur la SSR ne doit pas occulter la qualité des programmes et l'intérêt ...
Le débat politique ne doit pas occulter la qualité des programmes

Le débat politique ne doit pas occulter la qualité des programmes

Photo: Keystone

Le très vif débat politique sur la SSR ne doit pas occulter la qualité des programmes et l'intérêt du public, a plaidé jeudi Gilles Marchand. 'On peut être fier de ce que l'on propose,' a affirmé à Lausanne le directeur de la RTS.

'Il ne faut pas perdre de vue les programmes' dans le contexte politique actuel agité, a souligné Gilles Marchand qui menait, pour la dernière fois en tant que patron de la RTS, la traditionnelle conférence de presse sur l'année écoulée et les émissions à venir.

Appelé à remplacer Roger de Weck à la tête de la SSR, Gilles Marchand a indiqué que la recherche pour sa propre succession était toujours en cours. La désignation sera annoncée 'courant avril', a-t-il précisé.

Questionné sur les luttes politiques concernant l'avenir de la SSR, le directeur a jugé qu'il s'agissait d'une situation 'schizophrénique'. Certains veulent en découdre, alors que les résultats obtenus par la RTS sont 'bons' l'année dernière et que le public dit sa satisfaction et demeure fidèle.

Si le mandat de la SSR change, 'nous sommes des professionnels et nous nous adapterons'. Mais la mission de la direction est d'expliquer inlassablement 'l'intérêt du public d'avoir des programmes de qualité', a lancé Gilles Marchand.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus