Le PLR va se prononcer sur la stratégie énergétique 2050

Les délégués du PLR se réunissent ce samedi à Fribourg. Ils se prononceront sur le premier ...
Le PLR va se prononcer sur la stratégie énergétique 2050

Le PLR va se prononcer sur la stratégie énergétique 2050

Photo: Keystone

Les délégués du PLR se réunissent ce samedi à Fribourg. Ils se prononceront sur le premier paquet de mesures de la stratégie énergétique 2050 du Conseil fédéral, soumis au peuple le 21 mai à la suite du référendum de l'UDC. Le parti est divisé sur la question.

Cette stratégie vise un tournant vers une Suisse sans énergie nucléaire. Aucune nouvelle centrale ne devrait être construite. L'énergie de l'atome devrait être progressivement remplacée par celle produite par le vent, le soleil, l'eau ou les déchets. Ménages et entreprises devraient réduire leur consommation d'énergie.

Quand le Conseil national s'est penché sur ce paquet l'automne dernier, les députés PLR ont voté en ordre dispersé: 17 pour, 13 contre, et 1 abstention. Les représentants du PLR au Conseil des Etats ont été plus unis: 11 pour, 1 contre, et 1 abstention.

Au coude à coude

Début février, la conférence des présidents des partis cantonaux du PLR a recommandé aux délégués de voter en faveur de cette première étape de la stratégie énergétique. Mais là aussi, c'était au coude à coude: 14 voix pour et 13 voix contre.

Parmi les arguments de ceux qui ont voté contre: la stratégie engendrera des coûts supplémentaires pour les foyers et les entreprises en raison de taxes plus élevées. De plus, la sécurité de l'approvisionnement se détériorera.

Cette assemblée dans les locaux de Forum Fribourg débutera par des discours de la présidente du parti Petra Gössi et du conseiller fédéral Didier Burkhalter. Au sein du PLR, Petra Gössi fait partie des opposants au premier paquet de la stratégie 2050.

/ATS