Une tempête de foehn a soufflé sur les Alpes, perturbant le ski

Un foehn tempétueux a balayé samedi les Alpes. Des pointes de 181 km/h ont été relevées au ...
Une tempête de foehn a soufflé sur les Alpes, perturbant le ski

Une tempête de foehn a soufflé sur les Alpes, perturbant le ski

Photo: Keystone

Un foehn tempétueux a balayé samedi les Alpes. Des pointes de 181 km/h ont été relevées au Gornergrat, en Valais. Plusieurs stations de ski en Suisse romande comme en Suisse alémanique ont dû interrompre leurs remontées mécaniques.

Les vents ont commencé à souffler dès la nuit de vendredi à samedi. Ils ont atteint dans la journée des pics de 162 km/h au Jungfraujoch (BE), 141 km/h aux Diablerets (VD), 144 km/h au-dessus de Verbier (VS) et 131 km/h au Titlis (OW/NW/BE), selon MétéoSuisse.

Les rafales ont non seulement décoiffé les sommets mais aussi dévalé jusqu'en plaine. Les stations de mesures ont relevé 122 km/h à Altenrhein (SG), au bord du lac de Constance, 110 à Gersau (SZ), le long du lac des Quatre-Cantons, 111 à Vaduz ou 107 à Meiringen (BE).

Ces vents violents ont réduit à néant les espoirs de bon nombre de skieurs. A titre d'exemple, les domaines de Crans-Montana (VS) et d'Anzère (VS) étaient fermés pour la journée, selon leur site Internet. A Leysin (VD), les remontées étaient presque toutes à l'arrêt et celles de Grimentz-Zinal (VS) partiellement fermées.

La situation n'était guère meilleure en Suisse alémanique: Meiringen-Hasliberg (BE) ou Engelberg-Titlis (OW) ont dû stopper leurs installations, alors que les remontes-pente de Laax (GR) et Arosa (GR) étaient partiellement ouverts.

Ferry et chemin de fer touchés

Le vent a aussi perturbé samedi matin l'exploitation du ferry-boat entre Romanshorn et Friedrichshafen, sur le lac de Constance. Et plusieurs lignes ferroviaires étaient aussi touchées, comme celle entre Grindelwald et le Jungfraujoch, Aigle-Champéry (VS) et entre Grütschalp et Mürren (BE).

La police cantonale de Zoug a reçu plus d'une vingtaine d'appels pour des arbres tombés sur la chaussée ou d'autres dégâts. Cette tempête de foehn annoncée n'a cependant pas débouché sur des valeurs exceptionnelles, selon Christophe Salamin de MétéoSuisse.

Dès samedi après-midi, le foehn a laissé la place à de forts vents de sud-ouest qui devraient amener d'importantes chutes de neige fraîche du Mont-Blanc au Portes du Soleil.

/ATS