Johann Schneider-Ammann se complaît parmi les voitures

Le 87e Salon international de l'automobile de Genève a ouvert ses portes jeudi. La manifestation ...
Johann Schneider-Ammann se complaît parmi les voitures

Johann Schneider-Ammann se complaît parmi les voitures

Photo: Keystone

Le 87e Salon international de l'automobile de Genève a ouvert ses portes jeudi. La manifestation, réunissant 180 exposants, dont tous les plus grands constructeurs, a été inaugurée par le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann.

Le chef du Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche s'est dit grand amoureux des voitures. Elles symbolisent à ses yeux l'indépendance. Le conseiller fédéral, dans son discours, a évoqué avec un petit pincement au coeur sa première automobile, dont la couleur orange vif avait surpris.

Le ministre a aussi rappelé toute l'importance du secteur automobile pour l'économie suisse. Il a bon espoir que les entreprises helvétiques, qui livrent leurs produits aux constructeurs dans le monde entier, continueront à être à la pointe de l'innovation, alors que l'industrie automobile fait face aujourd'hui au tournant digital.

Le conseiller fédéral a poursuivi en parlant du protectionnisme, qui a repris des couleurs depuis les dernières élections américaines. Pour l'industrie automobile, très ouverte sur le monde, 'c'est une menace', sans parler du danger pour l'économie suisse, qui gagne un franc sur deux à l'étranger.

Les puristes seront toujours là

La voiture va changer, a souligné M. Schneider-Ammann. Elle sera de plus en plus connectée et numérisée. Le ministre s'est néanmoins dit convaincu que des 'puristes' continueront dans le futur à circuler sur les routes, débranchant le pilote automatique pour éprouver le plaisir de piloter et le sentiment d'indépendance qui en résulte.

Le président du Conseil d'Etat François Longchamp, pour sa part, a insisté sur l'évolution de l'image de la voiture au sein de la population. De plus en plus de jeunes ne tiennent plus l'automobile comme l'affirmation d'un statut social et le permis de conduire ne constitue plus pour eux le sésame juvénile qu'il a autrefois été.

Les véhicules du futur

Lors de sa visite du salon, le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann, féru de technologie, a montré un certain goût pour les voitures innovantes. Il s'est assis au volant d'une automobile roulant grâce à une pile à l'hydrogène et a pris place dans un van électrique où le conducteur bénéficie de l'affichage tête haute.

Ce 87e salon dévoile au public pas moins de 126 premières mondiales et européennes dans le secteur des véhicules particuliers. Les exposants se partagent un peu plus de 77'000 m2 dans les halles de Palexpo. Quelque 700'000 visiteurs sont attendus jusqu'au terme de la manifestation, le 19 mars.

Le Salon de l'automobile de Genève est l'un des principaux rendez-vous annuels de l'industrie automobile. Le public peut venir rêver devant des bolides et des voitures de luxe inaccessibles. La manifestation attire des journalistes du monde entier. Cette année, plus de 10'000 représentants des médias ont été accrédités.

/ATS
 

Actualités suivantes