L'aéroport de Genève rouvre progressivement

Les avions s'apprêtaient à décoller peu avant midi de l'aéroport de Genève-Cointrin, fermé ...
L'aéroport de Genève rouvre progressivement

L'aéroport de Genève rouvre progressivement

Photo: Keystone/EPA KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

Les avions s'apprêtaient à décoller peu avant midi de l'aéroport de Genève-Cointrin, fermé jeudi matin. La piste utilisée pour les atterrissages n'ouvrira elle que vers 13h00. A cause des fortes chutes de neige, les routes et le rail ont aussi connu des perturbations.

La Suisse romande est particulièrement concernée. Les météorologues ont été surpris par l'ampleur des précipitations. 'Le front chaud est bien plus actif que prévu', a écrit SRF Meteo sur Twitter. Résultat: une couche de 10 à 20 centimètres de neige qui a provoqué un certain chaos dans les transports aérien, routier et ferroviaire.

Sur la route, les camions venant du Val d'Aoste (I) doivent emprunter le tunnel du Mont-Blanc, celui du Grand St-Bernard étant inaccessible, a indiqué l'agence de presse italienne ansa. Plusieurs routes de montagne sont par ailleurs fermées en Valais.

En plaine, l'autoroute entre Martigny et St-Maurice (VS) a pu rouvrir en fin de matinée. Elle avait dû être fermée près de deux heures à la suite d'un carambolage.

Tombée sur des routes gelées après trois jours de températures exceptionnellement basses, la neige adhère bien, ce qui rend la chaussée d'autant plus glissante. De nombreux accidents ont été annoncés sur les routes et autoroutes, dont une cinquantaine dans le canton de Berne. Le trafic a aussi été perturbé dans les cantons alémaniques, comme ceux de Zurich et Soleure.

Fribourg presque paralysé

Le canton de Fribourg connaît lui de lourdes perturbations. Le réseau routier a 'frôlé la paralysie', selon les Transports publics fribourgeois (TPF). Les bus sont pris dans des bouchons sur les principaux axes routiers, et certaines courses sont même supprimées afin de ne pas impacter plus lourdement le reste du réseau, écrivaient les TPF en fin de matinée.

Dans les villes de Genève, Lausanne, Berne et Zurich, les transports publics ont aussi des difficultés. Surpris malgré les prévisions, de nombreux pendulaires sont arrivés en retard au travail.

Quant au trafic ferroviaire, il a été particulièrement touché en Suisse romande. Les voies entre Genève-Aéroport et Lausanne ainsi qu'entre Fribourg et Berne ne sont que partiellement ouvertes, tout comme la gare de Neuchâtel. Sur leur site internet, les CFF indiquent qu'il faut prévoir des retards et des annulations de trains. La durée des restrictions reste indéterminée.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus