Alain Berset effectue une visite de terrain à Fribourg

Alain Berset a visité mardi à Fribourg les dispositifs Covid-19 touchant à la protection dans ...
Alain Berset effectue une visite de terrain à Fribourg

Alain Berset effectue une visite de terrain à Fribourg

Photo: KEYSTONE/PETER KLAUNZER

Alain Berset a visité mardi à Fribourg les dispositifs Covid-19 touchant à la protection dans les magasins et les restaurants ainsi qu’au traçage des contacts. Le conseiller fédéral a salué l’engagement des acteurs de l’économie et de l’administration.

'Ce sont deux éléments qui donnent des perspectives concrètes en attendant un traitement et un vaccin', a indiqué mardi Alain Berset devant la presse à Granges-Paccot. Le chef du Département fédéral de l’intérieur (DFI) s’est réjoui d’un retour à une 'certaine normalité' avec la réouverture lundi des écoles, de commerces et d'établissements publics.

Au-delà, 'le virus décide du tempo', a ajouté Alain Berset, qui jouait pour l’occasion à domicile. 'La Suisse a prouvé sa capacité d’adaptation rapide', a précisé le Fribourgeois, en référence à la lenteur d'action parfois mise en avant. Evoquant l’idée d’un marathon, il a relevé que le Conseil fédéral suivait pour l’heure son 'monitoring' visant à endiguer la pandémie.

Sur le terrain

'La Suisse continue de fonctionner', a souligné le ministre de la santé après avoir visité Fribourg Centre, pour les magasins, et le café du Gothard, pour les restaurants. Il a été guidée dans son périple par la présidente du Conseil d’Etat fribourgeois Anne-Claude Demierre, en charge de la santé, et le conseiller d’Etat Maurice Ropraz, en charge de la sécurité.

L’occasion pour tous trois de louer l’engagement de tous les personnels de la santé dans la lutte contre le Covid-19, mardi étant la journée mondiale des soins infirmiers. Interrogé sur le risque d’une deuxième vague, Alain Berset a affirmé que la Suisse était prête à affronter une perte de contrôle de la chaîne d’infection, même si tout est mis en œuvre pour contrôler le virus.

'Le problème va durer des mois', a rappelé le conseiller fédéral, qui s’est montré 'optimiste et prudent'. A propos du traçage des contacts, le dispositif devait aussi entrer en vigueur lundi au plus tard. Il s’agit à partir de tests dans des centres dédiés de retrouver des personnes qui auraient pu potentiellement attraper la maladie via un individu positif.

Travail des cantons

Alain Berset, accompagné de Daniel Koch, délégué Covid-19 à l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), a encore salué le travail des cantons, sans qui les nouvelles étapes engagées ne pourraient se concrétiser. 'Nous avons beaucoup appris de la crise', a dit Anne-Claude Demierre, à propos de la tâche accomplie en un peu plus de deux mois.

Les secteurs qui ont retrouvé de l’activité constituent des piliers de l’économie, a rappelé Maurice Ropraz. Dans le canton de Fribourg, le commerce de détail représente 10'000 emplois et des ventes annuelles de 3 milliards de francs et l’hôtellerie-restauration un effectif de 12'000 personnes, avec un chiffre d’affaires de 800 millions par an.

/ATS
 

Actualités suivantes