Alcon boucle le 2e trimestre sur une perte nette

Alcon a poursuivi sa croissance au 2e trimestre, les revenus augmentant de 2%. La séparation ...
Alcon boucle le 2e trimestre sur une perte nette

Alcon boucle le 2e trimestre sur une perte nette

Photo: KEYSTONE/URS FLUEELER

Alcon a poursuivi sa croissance au 2e trimestre, les revenus augmentant de 2%. La séparation d'avec la maison-mère Novartis et la réforme fiscale ont entraîné une perte nette de 390 millions de dollars, contre un bénéfice net de 15 millions au 2e trimestre 2018.

Un nouveau calcul des impôts de la société en Suisse a pesé à lui seul pour 301 millions de dollars, a indiqué Alcon mercredi soir après la clôture de Wall Street. Sur l'ensemble du premier semestre, la perte nette se monte à 499 millions de dollars, contre un bénéfice de 53 millions un an plus tôt.

Au niveau opérationnel, la perte se monte à 53 millions de dollars lors du trimestre sous revue, contre un bénéfice opérationnel de 38 millions un an auparavant. Cette perte inclut des amortissements sur valeurs immatérielles de 258 millions et des frais de 78 millions liés à la séparation d'avec Novartis. Le 2e trimestre est le premier qu'Alcon a bouclé en entreprise indépendante. Pour rappel, le spin-off de Novartis est intervenu début avril dernier.

Le résultat d'exploitation de base, dans lequel les amortissements ne sont pas inclus, a baissé de 3% à 310 millions de dollars, soit une marge de 16,6% après 17,2% au T2 2018. Les effets des cours de change ont pesé pour 0,9 point de pourcent sur la marge, a précisé Alcon.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 2% à 1,86 milliard de dollars (+5% à taux de change constants).

La division Vision Care (soins des yeux) a retrouvé le chemin de la croissance après avoir faibli au 1er trimestre. Le chiffre d'affaires a augmenté de 6% tcc à 812 millions de dollars. Ce sont principalement les lentilles Dailies Total + qui ont contribué à cette progression. Le lancement des nouvelles lentilles Precision1, prévu en septembre aux USA et en 2020 dans le reste du monde, devrait soutenir la croissance.

La division Surgical (produits chirurgicaux) a augmenté ses ventes de 5% à 1,05 milliard de dollars, avec une forte demande pour Panoptix (lentille intraoculaire), le produit le plus récent.

Les chiffres communiqués par Alcon ne satisfont pas tout à fait les attentes. Le consensus AWP était à 1,87 milliard de dollars pour le chiffre d'affaire, 12 millions pour la perte opérationnelle et 315 millions de dollars pour le bénéfice opérationnel de base.

prévisions confirmées

Le groupe se montre satisfait de ses résultats et son patron David Endicott, cité dans le communiqué, a affirmé qu'Alcon connaît le succès en volant de ses propres ailes et il a confirmé les prévisions pour l'ensemble de l'exercice en cours. Alcon vise une croissance de 3-5% à taux de change constants et une marge de bénéfice opérationnel de base de 17-18%. Le taux fiscal effectif de base devrait se situer entre 17 et 19%.

Longtemps, Alcon a été l'enfant à problèmes de Novartis. Avant la séparation cependant, l'entreprise avait retrouvé le chemin de la croissance. Sur le moyen terme, elle vise une croissance un peu supérieure à celle du marché. M. Endicott a fixé pour objectif une croissance annuelle de jusqu'à 6% d'ici 2023. Dans le même temps, le marché devrait croître de 4% environ. La marge de bénéfice opérationnel de base devrait se situer d'ici 2023 au-dessus du niveau de 20%.

Alcon tient ce mercredi à 14 heures une conférence téléphonique pour commenter ses résultats.

/ATS
 

Actualités suivantes