Au Tessin, les banques ont octroyé 1,2 milliard en crédits Covid-19

Depuis l'éclatement de la crise du coronavirus, le secteur bancaire tessinois a contribué 'au ...
Au Tessin, les banques ont octroyé 1,2 milliard en crédits Covid-19

Au Tessin, les banques ont octroyé 1,2 milliard en crédits Covid-19

Photo: KEYSTONE/Ti-Press/Francesca Agosta

Depuis l'éclatement de la crise du coronavirus, le secteur bancaire tessinois a contribué 'au soutien de l'économie réelle en concédant des crédits spéciaux aux entreprises en mal de liquidités' a souligné l'ABT à l'occasion de son assemblée annuelle.

A ce jour, les banques opérant dans le canton italophone ont octroyé quelque 10'000 crédits pour un montant cumulé de 1,2 milliard de francs, précise mercredi sur son site la faîtière, qui célèbre cette année ses 100 ans d'existence.

Au vu de son importance économique par rapport au produit intérieur brut (PIB) national, le Tessin est le canton qui affiche le plus haut taux de crédits concédés (7,9%), affirme l'Association bancaire tessinoise (ABT), se basant sur les dernières données publiées par le Secrétariat d'État à l'économie (Seco), qui faisaient état pour l'ensemble de la Suisse de 125'000 crédits pour un total avoisinant les 15 milliards.

'Les banques ont répondu présent et ont garanti aux entreprises en très peu de temps et avec une efficacité suisse les liquidités nécessaires', a déclaré dans son discours le président de l'association Alberto Petruzzella.

Demande stabilisée

Après la forte poussée enregistrée dans les premières semaines de confinement, la demande de financement de la part des petites et moyennes entreprises (PME) tessinoises s'est stabilisée, assure l'ABT, soulignant que la grande majorité des requêtes est provenue de sociétés employant moins de 10 salariés.

Les secteurs ayant eu le plus fréquemment recours aux crédits Covid-19 sont le commerce (22%), la construction (17%), l'artisanat (13%), le tourisme (11%) et les activités administratives (11%).

La faîtière signale dans son compte-rendu que les crédits n'ont été que partiellement utilisés, ce qui est 'un signe que beaucoup d'entreprises ont sollicité des liquidités pour constituer une réserve à utiliser en cas de persistance de la crise économique'. En outre, nombre d'entre elles ont déjà commencé à rembourser les prêts octroyés.

Dans la foulée, l'ABT a annoncé avoir trouvé une nouvelle date pour son Lugano Banking Day, qui devait initialement se tenir fin mars et qui avait été reporté sine die.

La conférence à laquelle devraient prendre part le conseiller fédéral Ignazio Cassis, le directeur général (CEO) d'UBS Sergio Ermotti, celui de Zurich insurance Mario Greco et le président de la Banque nationale suisse (BNS) Thomas Jordan, se déroulera le 26 octobre au centre LAC de Lugano.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus