Baisse du bénéfice du groupe NZZ en 2018

Le groupe NZZ a réalisé un bénéfice net de 18,8 millions de francs en 2018, soit une baisse ...
Baisse du bénéfice du groupe NZZ en 2018

Baisse du bénéfice du groupe NZZ en 2018

Photo: KEYSTONE/PETER KLAUNZER

Le groupe NZZ a réalisé un bénéfice net de 18,8 millions de francs en 2018, soit une baisse de 9,8 millions par rapport à l'exercice précédent. Ce recul s'explique par la création de CH Media.

La création de CH Media permet au groupe NZZ de se concentrer sur ses activités de base. Elle affecte fortement les résultats de 2018 et rend plus difficile la comparaison avec les résultats des années précédentes, a indiqué jeudi le groupe NZZ.

Le résultat d'exploitation avant intérêts et impôt (EBIT) se contracte de 4,9 millions de francs à 20,8 millions en raison d'effets extraordinaires. Sans ces effets extraordinaires, l'EBIT se situe au niveau de 2017.

Recul du chiffre d'affaires

Le chiffre d'affaires du groupe s'inscrit à 383,5 millions, soit un recul de 44,7 millions par rapport à l'exercice précédent. Cette baisse s'explique essentiellement par le transfert des médias régionaux du groupe NZZ dans CH Media.

CH Media regroupe les rédactions nationales et internationales des titres et sites régionaux des groupes de presse AZ Medien (l'Aargauer Zeitung et ses éditons régionales) et NZZ (la Luzerner Zeitung et le St. Galler Tagblatt ainsi que leurs éditions régionales). CH Media est opérationnel depuis le 1er octobre 2018.

La stratégie du groupe NZZ est de se concentrer sur ses activités de base. Les signes du marché sont encourageants, estime le groupe. En 2018, le nombre d'abonnés a augmenté de 4%.

Recettes publicitaires en baisse

L'unité NZZ Medien centré autour du quotidien NZZ, a réalisé un chiffre d'affaires de 157,3 millions de francs, soit une hausse de 0,4 million par rapport à 2017. Les recettes publicitaires sont en baisse et la faillite de Publicitas a pesé sur les résultats. L'EBIT s'établit à 5 millions de francs, soit un recul de 1,9 million par rapport à l'année précédente.

Business Medien a vu son chiffre d'affaires reculer de 2,9 millions de francs à 53,4 millions. Cette baisse s'explique notamment par la vente de la plate-forme eBalance. L'EBIT a progressé de 1,4 million à 8,9 millions. Business Medien est un secteur orienté notamment sur les manifestations du Swiss Economic Forum et le festival du film de Zurich ainsi que sur des plate-formes numériques telles Architonic et moneyhouse.

Médias régionaux

Le secteur des médias régionaux n'est pris en compte que de janvier à fin septembre, soit avant que CH Media soit opérationnel, ce qui influence fortement le résultat. L'EBIT est de 6,9 millions de francs, soit 4,9 millions de moins qu'en 2017, essentiellement en raison des charges liées à la création de CH Media.

Le capital propre, y compris les participations minoritaires, recule de 21 millions de francs à 264,3 millions. Le conseil d'administration propose à l'assemblée générale le versement d'un dividende de 200 francs par action (250 francs en 2017).

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus