Barry Callebaut maintient ses volumes au premier trimestre

Le chocolatier Barry Callebaut a vu son volume de ventes progresser timidement sur les trois ...
Barry Callebaut maintient ses volumes au premier trimestre

Barry Callebaut maintient ses volumes au premier trimestre

Photo: KEYSTONE/STEFFEN SCHMIDT

Le chocolatier Barry Callebaut a vu son volume de ventes progresser timidement sur les trois premiers mois de son exercice décalé 2023/24 (septembre à novembre), en dépit du renchérissement des produits dans un contexte de la hausse du prix du cacao.

Les volumes écoulés ont crû de 0,4% à 580'876 tonnes, indique le groupe zurichois mardi dans un communiqué. Pour sa part, le chiffre d'affaires a bondi de 6,1% à 2,24 milliards de francs, porté par les hausses de prix. En monnaies locales, la progression atteint même 14,1%.

Ces chiffres s'inscrivent dans la fourchette des prévisions des analystes interrogés par AWP, qui attendaient des volumes de 579'000 tonnes, en hausse de 0,1%, et un chiffre d'affaires de 2,22 milliards de francs.

Il convient encore de noter que les volumes au premier trimestre de l'exercice précédent avaient été fortement affectés par l'affaire de salmonelle dans l'usine du groupe à Wieze en Belgique.

Progression des marques propres

Si l'inflation a pénalisé les entreprises de bien de consommation, qui font partie des clients de Barry Callebaut, ce dernier a réussi à retrouver l'équilibre grâce à ses marques propres. Les ventes de la division Gourmets et spécialités ont ainsi progressé de 9,1%,

Suite à l'arrivée de la nouvelle équipe de direction, Barry Callebaut présente désormais ces chiffres en cinq régions, contre trois précédemment. La région Europe occidentale reste le premier marché du groupe, avec un volume en hausse de 4,7% à 193'715 tonnes pour un chiffre d'affaires en progression de 15,5% à 738,2 millions de francs.

En Amérique du Nord en revanche, les volumes se sont tassés de 4,0% à 140'091 tonnes pour un chiffre d'affaires en baisse de 5,2% à 516,3 millions.

Le programme d'économies baptisé 'Next Level' et lancé en septembre 2023 progresse 'conformément au calendrier', indique la direction, qui promet un point détaillé à l'occasion des résultats du premier semestre en avril prochain. La plupart des mesures prévues ont déjà été mises en oeuvre.

La faiblesse de la dernière récolte de cacao en Afrique de l'Ouest continue par ailleurs à maintenir la volatilité des prix de cette matière première, ce qui entraînera pour le groupe des besoins de fonds de roulement plus élevés. A cet effet, l'entreprise a déjà émis une obligation 600 millions de francs et mis en place un prêt syndiqué de 262,5 millions d'euros.

Au chapitre des perspectives, Barry Callebaut confirme son objectif pour l'exercice en cours, soit des volumes stables et un résultat opérationnel Ebit inchangé à taux de change constants.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus