Bénéfice de 12,1 millions de francs pour l'Etat de Fribourg en 2019

Les comptes 2019 de l'Etat de Fribourg laissent apparaître un bénéfice de 12,1 millions de ...
Bénéfice de 12,1 millions de francs pour l'Etat de Fribourg en 2019

Les comptes 2019 de l'Etat de Fribourg laissent apparaître un bénéfice de 12,1 millions de francs. C'est nettement mieux que les 237'310 francs figurant au budget. De quoi affronter le choc de la crise sanitaire de Covid-19 avec des finances toujours saines.

La performance s'explique par des revenus extérieurs et des rentrées fiscales en nette progression ainsi qu’une bonne maîtrise des dépenses, a expliqué lundi devant la presse à Granges-Paccot (FR) le conseiller d'Etat Georges Godel, en charge des finances. Un résultat qui permet de couvrir intégralement les dépenses d’investissements.

'L’excellente situation financière du canton constitue un appui majeur pour faire face aux conséquences qui découleront de la pandémie de Covid-19', a précisé le grand argentier. Le renforcement des provisions garantira une pression moindre sur les exercices futurs, une fois digérés les effets de la crise sanitaire.

Choc important

Celle-ci 'va provoquer un choc important pour les finances publiques au sens large, et pour l'Etat en particulier', a averti Georges Godel. Les mesures urgentes prises pour protéger la population, développer les capacités de prise en charge et endiguer les répercussions économiques auront un coût, non chiffré pour l'heure.

L'an passé, les revenus ont augmenté de 3,3% par rapport à 2018 pour se monter à 3,7 milliards de francs. L'embellie provient de la hausse significative des revenus fiscaux cantonaux, notamment des impôts sur le bénéfice et le capital des personnes morales ainsi que le produit des impôts sur les gains immobiliers et sur la fortune.

Le canton de Fribourg a profité du versement de la part au bénéfice de la Banque nationale suisse (BNS) de 49,5 millions de francs, alors que rien ne figurait au budget. La croissance dans les transferts résulte en grande partie de la progression de la part à l’impôt anticipé (+13,1 millions).

Maîtrise des charges

Du côté des charges de fonctionnement, Georges Godel a résumé la situation par le mot 'maîtrise'. Le total a atteint 3,69 milliards de francs, un montant supérieur de 2,9 % au budget. La différence est imputable aux opérations de clôture et à l’attribution à des fonds.

L'augmentation de la masse salariale de 21,6 millions de francs (+1,7%) par rapport aux comptes 2018 découle avant tout de la hausse du nombre de postes occupés de 154 unités. Les subventions accordées sont en progression par rapport au budget, en raison notamment d’un complément au décompte final 2018 de l’Hôpital fribourgeois (HFR).

Les dépenses du compte des investissements apparaissent pour leur part inférieures au programme de l’année 2019 (181,5 millions de francs au lieu de 205,1 millions). Le volume dépasse toutefois de 1,2% celui de l'année précédente. Avec les crédits pour l'entretien des bâtiments et routes, le total s'élève à 215,4 millions.

Plus que financé

Ce montant représente 5,6% de l'ensemble des dépenses brutes totales de l’Etat de Fribourg, un taux proche de l’exercice précédente (5,8%). Le degré d'autofinancement s'affiche à 115,8%, ce qui signifie que le canton a pu payer l'entier de ses investissements, le supplément assurant la constitution d'un surplus.

Fort de ses comptes 2019, le canton a attribué 25 millions de francs au fonds pour les infrastructures, 16 millions au fonds de recherche en faveur de l'HFR et de l'Université de Fribourg et 15 millions pour permettre à l'HFR de réduire les pertes cumulées dans son bilan. L'assainissement de la décharge de la Pila reçoit 6 millions.

/ATS
 

Actualités suivantes