Berne Argovie et Lucerne abandonnent le système d'e-voting genevois

Les citoyens de l'étranger bernois, argoviens et lucernois ne pourront pas se prononcer via ...
Berne Argovie et Lucerne abandonnent le système d'e-voting genevois

Berne Argovie et Lucerne abandonnent le système d'e-voting genevois

Photo: KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER

Les citoyens de l'étranger bernois, argoviens et lucernois ne pourront pas se prononcer via le vote électronique lors des Fédérales du 20 octobre. Le canton de Genève a décidé de cesser d’exploiter la plate-forme de vote qu’utilisaient jusqu’ici ces cantons.

Genève avait annoncé dans un premier temps vouloir maintenir en fonction son système de vote électronique jusqu’en février 2020, a expliqué mercredi la Chancellerie d'Etat bernoise. Il a finalement décidé de le désactiver plus rapidement. Cette décision a été prise en accord avec les cantons de Berne, Argovie et Lucerne qui utilisent ce système.

Du coup, les citoyens suisses de l’étranger ayant le droit de vote à Berne, Argovie et Lucerne ne pourront pas exprimer leur opinion par cette voie, ni pour les élections fédérales, ni lors de scrutins ultérieurs. Les citoyens concernés étaient hébergés sur la plate-forme de vote électronique du canton de Genève depuis 2010 et 2012.

Largement utilisé

Près de 70% des votants utilisaient ce canal, les autres préférant exprimer leur suffrage par correspondance. Le système a fonctionné sans problème lors de 25 scrutins. La Chancellerie d’Etat bernoise examine la possibilité de recourir au système de vote électronique de La Poste, utilisé par plusieurs cantons (BS, FR, NE, TG).

Ce dernier n'a toutefois pas servi lors des dernières votations fédérales du 19 mai, parce qu'il a fait l'objet d’un test public d’intrusion du 25 février au 24 mars. Ce test a été effectué sur fond de soupçons de failles aux attaques de pirates informatiques. La Chancellerie fédérale doit statuer sur la suite des opérations.

/ATS
 

Actualités suivantes